Salesforce annonce pour 15,7 milliards $ le rachat de Tableau,
Entreprise leader de la business intelligence et l'analytics

Le , par Michael Guilloux

50PARTAGES

8  0 
Il y a quelques jours, Google a annoncé pour 2,6 milliards $ le rachat de Looker, une entreprise US spécialisée dans la business intelligence et l'analyse de données, afin de s'offrir une solution BI de bout en bout. De nombreux outils sont disponibles dans l'espace de visualisation des données, et Looker offre de nombreux avantages aux utilisateurs. Il s'agit entre autres de sa convivialité, mais aussi d'un langage de modélisation simple, appelé LookML, qui permet aux équipes responsables de données de définir les relations entre les données, afin que des utilisateurs non techniques puissent les explorer sans avoir besoin de savoir écrire des requêtes extrêmement complexes.

Après Google, c'est Salesforce qui met la main sur une entreprise de business intelligence et data analytics. Le leader mondial du CRM vient en effet d'annoncer l'acquisition de Tableau pour 15,7 milliards de dollars. Cela représente une prime substantielle pour Tableau, en comparaison à sa capitalisation boursière qui était de 10,8 milliards de dollars vendredi passé. Qu'est-ce qui pousse donc Salesforce à miser autant sur l'entreprise de BI et analytics ?

Dans un communiqué de presse, Salesforce affiche son ambition de fournir une plateforme d'analyse et de visualisation de données pour chaque service et pour chaque utilisateur dans n'importe quelle entreprise. « Avec Customer 360, seul Salesforce peut fournir aux entreprises une vue complète et intelligente de leurs clients à travers tous les points de contact : ventes, service, marketing, commerce, etc. Salesforce a été le pionnier de l'IA pour le CRM avec Salesforce Einstein et offre aujourd'hui des analyses basées sur l'IA pour les ventes et le marketing. Grâce à la combinaison de Tableau et d'Einstein, Salesforce fournira la plateforme d'analyse et de visualisation la plus intelligente et la plus intuitive pour chaque service et chaque utilisateur de toute entreprise. Tableau renforcera plus que jamais les capacités d’analyse de Customer 360 et de Salesforce, et permettra à la société d’atteindre un plus grand nombre de clients et d’utilisateurs. »

Tableau est le leader incontesté du marché dans la catégorie (plateformes de data analytics et business intelligence), même si Microsoft vient en force grâce à Power BI. D'ailleurs, Microsoft a cette année détrôné Tableau dans le quadrant magique de Gartner, qui fait une classification des entreprises selon des critères maison.


Une bonne intégration entre Tableau et Salesforce pourrait donc donner un nouveau souffle à Tableau, mais surtout faire monter au sommet du classement un Salesforce qui est clairement à la traine par rapport à Microsoft et Tableau. La décision de racheter Tableau pourrait donc aussi provenir d'un intérêt pour l'amélioration de la compatibilité croisée entre Salesforce et Tableau afin de fournir une offre de service plus robuste pouvant rivaliser avec Microsoft.

Rappelons que Microsoft est devenu un concurrent redoutable de Salesforce au fil des années. La firme de Marc Benioff, si elle est leader mondial du CRM, a Microsoft à ses trousses à la deuxième place. Mais sur le marché des SaaS, Salesforce doit se contenter de la deuxième place derrière la firme de Redmond. Les deux entreprises étaient également en compétition pour s'offrir LinkedIn, mais le réseau social de professionnels a accepté l'offre de 26,2 milliards de Microsoft. En faisant cette acquisition, Microsoft avait pour objectif d'accélérer la croissance de ses offres SaaS et CRM Office 365 et Dynamics. Salesforce a donc mal digéré cette défaite, surtout que l'entreprise était disposée à payer plus d’argent pour s’offrir LinkedIn.

Cela dit, il y a toujours une question qui se pose, pourquoi les entreprises comme Google ou Salesforce s'intéressent-elles aux plateformes de business intelligence et de data analytics ? En 2008, il y a eu des acquisitions similaires de Cogons par IBM et de BusinessObjects par SAP. Et aujourd'hui, Salesforce met la main sur Tableau quelques jours après que Google a jeté son dévolu sur Looker. Microsoft a quant à lui choisi de développer sa propre solution Power BI.

Source : Communiqué de Salesforce

Et vous ?

Pourquoi les entreprises comme Google, Salesforce et Microsoft s'intéressent-elles aux plateformes de business intelligence et de data analytics ?

Voir aussi :

Google va acheter Looker, une société de logiciel d'analyse de données pour 2,6 milliards de dollars
87 % des entreprises ont une faible maturité en matière d'analyse et business intelligence, d'après une étude menée par Gartner
Gartner : Le marché des logiciels d'infrastructures et middleware en croissance en 2017, IBM en tête suivi par Oracle et Salesforce
Business Intelligence : les solutions de data discovery et de self-service BI seraient plus prisées par les utilisateurs que les autres
Microsoft leader du marché des applications d'entreprise de type SaaS au deuxième trimestre 2017, suivi par Salesforce, Adobe, Oracle et SAP

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sebbod
Membre actif https://www.developpez.com
Le 11/06/2019 à 11:05
Pourquoi les entreprises comme Google, Salesforce et Microsoft s'intéressent-elles aux plateformes de business intelligence et de data analytics ?

Car l'humain ne peut plus le faire sans cet outils, il y a trop de données, trop de paramètres.

C'est pourtant évident

Je suis toujours stupéfait de regarder comment l'humain sait se créer toujours plus de travail
0  0 

 
Contacter le responsable de la rubrique Solutions d'entreprise

Partenaire : Hébergement Web