Internet des objets : les dépenses mondiales seront de l'ordre de 1 100 milliards de dollars en 2023
Selon l'IDC

Le , par Bruno

207PARTAGES

10  0 
Nous vivons actuellement une transformation numérique, à mesure que la société adopte les technologies numériques (smartphones, systèmes de surveillance de l'activité physique et de l'état de santé, des liseuses et des tablettes), que les réseaux numériques continuent de gagner du terrain dans le monde entier et que les bénéfices économiques de la numérisation se multiplient. Une nouvelle mise à jour du Guide semestriel de dépenses pour l'internet des objets dans le monde par International Data Corporation (IDC) indique que le taux de croissance annuel composé (CAGR) des dépenses portant sur l’internet des objets (IdO) pour la période de prévision 2019-2023 sera de 12,6 %. Et les dépenses mondiales consacrées à l'Internet des objets devraient dépasser la barre des 1 billion de dollars en 2022 et atteindre 1 100 milliards de dollars en 2023.

Notons que l’internet des objets désigne l'interconnexion de millions d'appareils et de capteurs intelligents connectés à Internet. Ces capteurs et ces appareils connectés collectent et partagent des données qui seront utilisées et analysées par plusieurs organismes, dont des entreprises, des villes, des gouvernements, des hôpitaux et des particuliers. L'avènement de l'IdO a été possible, en partie, grâce à l'apparition des processeurs bon marché et des réseaux sans fil.


Selon Carrie MacGillivray , vice-présidente du groupe Internet of Things (IoT), 5G et Mobility chez IDC, « Les dépenses consacrées aux déploiements IoT se poursuivent avec une bonne dynamique et devraient s'élever à 726 milliards de dollars dans le monde cette année », « Alors que les entreprises investissent dans le matériel, les logiciels et les services pour soutenir leurs initiatives IdO, leur prochain défi consiste à trouver des solutions qui les aident à gérer, traiter et analyser les données générées à partir de tous ces éléments connectés ». Comme le montre la Figure ci-dessous, d'ici 2020, chaque utilisateur possédera en moyenne 6,58 appareils intelligents.


Les trois industries commerciales qui dépenseront le plus en solutions IdO tout au long de la prévision sont le transport, la fabrication discrète et la fabrication en processus. Ensemble, ces trois industries représenteront près du tiers du total des dépenses mondiales en 2023. Le principal cas d'utilisation de l'internet des objets pour les deux industries de fabrication sera les opérations de fabrication, tandis que les dépenses de l'industrie du transport seront principalement consacrées à la surveillance du fret. Le marché de la consommation sera la deuxième plus grande source de dépenses liées à l'internet des objets en 2019, avec en tête les cas d'utilisation des maisons intelligentes et des véhicules connectés. De plus, avec le taux de croissance quinquennal le plus rapide de tous les secteurs (16,8 % de TCAC), le marché de la consommation devrait dépasser le secteur de la fabrication discrète pour devenir la plus grande source de dépenses en IdO d’ici 2023.


Les services IdO constitueront la catégorie de technologie la plus importante jusqu'à la fin des prévisions, après avoir dépassé les dépenses en matériel cette année. Ensemble, ces deux catégories représentent environ les deux tiers de toutes les dépenses IdO. Les dépenses en services vont aux services informatiques et d’installation traditionnelle ainsi qu’aux services courants tels que le contenu en tant que service. Les dépenses en matériel sont principalement liées aux achats de modules/capteurs. Les logiciels constitueront la catégorie de technologie ayant la croissance la plus rapide, avec un taux de croissance quinquennal de 15,3 % sur cinq ans, axé sur les achats de logiciels d’application et d’analyses.

Plus des trois quarts des dépenses en logiciels de plate-forme IdO - middleware permettant la gestion des périphériques, la gestion de la connectivité, la gestion des données, la visualisation et l'activation d'applications pour la connexion de points finaux IdO - iront vers des packages logiciels intégrant et prenant en charge des périphériques, des applications et des schémas de données , et les normes d'un seul secteur. Et les entreprises déploient de plus en plus leurs logiciels IdO, y compris leurs applications, leurs logiciels d'analyse et leurs plates-formes IdO, dans le cloud. À la fin des prévisions, près du tiers des dépenses en logiciels IdO irait aux déploiements dans le cloud public, contre moins de 20 % pour les déploiements en cloud en 2018.

« La nouvelle segmentation des types de déploiement du Guide des dépenses IdO trace des lignes nettes qui identifient les opportunités de croissance logicielle via des services de cloud public. Par sa segmentation en profondeur, les clients peuvent désormais hiérarchiser la planification stratégique au niveau de la région/du pays, du secteur et des cas d'utilisation », a déclaré Marcus Torchia, directeur de recherche, Customer Insights & Analysis.

Les États-Unis et la Chine représenteront environ la moitié de toutes les dépenses consacrées à l'IdO dans toutes les prévisions, suivis de l'Europe occidentale et de la région Asie/Pacifique (à l'exception du Japon et de la Chine). Les régions qui connaîtront la croissance la plus rapide des dépenses en IdO sont l’Amérique latine, le Moyen-Orient et l’Afrique, avec des taux de croissance annuels pondérés, respectivement de 23,1 % et 19,5 %.

Pour finir, le Guide semestriel mondial des dépenses de l'Internet des objets prévoit des dépenses IdO pour 14 catégories de technologies et 59 cas d'utilisation nommés dans 20 industries, dans neuf régions et 53 pays. Contrairement à d’autres travaux de recherche sur ce secteur, le guide complet des dépenses a été conçu pour aider les fournisseurs à comprendre clairement les possibilités offertes par le secteur des technologies IdO.

Source : International Data Corporation (IDC)

Et vous ?

Quel est le nombre moyen d’appareils connectés que vous utilisez ?

Êtes-vous capable de vous passer de votre smartphone pendant une journée ?

Voir aussi :

Le gouvernement japonais prévoit de pirater les dispositifs IoT des citoyens, pour aider à les sécuriser avant les Jeux Olympiques 2020 au Japon

IoT : la Californie est sur le point de prendre une loi pour réglementer les objets connectés et deviendra ainsi le premier État américain à le faire

Intel et ARM s'associent, en dépit de leur rivalité, pour sécuriser l'IoT autour d'une plateforme unique, et de l'initiative Any Device to Any Cloud

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de nox1492
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 17/06/2019 à 9:33
Un exemple d'internet des objets, monsieur cuisine :
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/06/2019 à 15:15
Citation Envoyé par nox1492 Voir le message
Un exemple d'internet des objets, monsieur cuisine :
Ça ne vaut pas Alexa.
Au lieu de "Big Brother is watching you" ça va être "Siri is listening to you". (les téléphones aussi peuvent potentiellement vous écouter)

Citation Envoyé par Bruno Voir le message
30 milliards d'appareils connectés à internet d'ici 2020
Ça fait 30 milliards d'appareils qui finiront à la poubelle et d'ici là il n'y aura de révolution dans le domaine du recyclage...

En parlant d'absurdité écologique ça me fait penser aux lampes solaires de jardin, c'est hyper polluant et ça ne sert à rien.
Bientôt il y aura des lampes solaires de jardin connecté histoire de polluer encore plus...

L'industrie est contente parce qu'elle va vendre des gadgets en masse.
Vous croyez que fabriquer une montre connecté c'est respectueux envers l'environnement ?
0  0 
Avatar de Vincent PETIT
Modérateur https://www.developpez.com
Le 17/06/2019 à 17:23
Salut,
Outre l'aspect écologique, on peut remarquer que les prévisions de ce genre ne cessent de reculer la date de la révolution. Si on revient quelques années en arrière nous devrions déjà crouler sous les objets connectés.

Ce marché va décoller, c'est sur, mais il y aura de grandes désillusions. Ça sera sûrement un progression lente et bien plus rationnelle que ce qu'on nous annonce.

Côté grand public la tendance est guidée par l'effet de mode (montre connectée, Google glass, les vêtements connectées) et on voit déjà que les prévisions n'en tiennent pas compte.

Côté bâtiment (maison connectée) l'IoT va faire un plein face avec la dure réalité des prix déjà bien trop haut des maisons. Qui mettra 15000 € de plus dans sa maison connecté alors que le crédit passe à peine ou que les mensualités sont déjà asphyxiantes ? Même en mettant en avant le côté "économie... de bouts de chandelle" le bon sens veut qu'il est préférable de mettre 15000 € dans de l'isolation ou un nouveau mode de chauffage/pompe à chaleur ou récupérateur d'eau etc... Pour faire de vraies économies.

Côté industrielle il y a du potentiel mais qu'à condition ou les IoT amènent une réelle plus value et qu'il ne soit pas hors de prix.
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/06/2019 à 9:39
Citation Envoyé par Vincent PETIT Voir le message
Qui mettra 15000 € de plus dans sa maison connecté alors que le crédit passe à peine ou que les mensualités sont déjà asphyxiantes ?
Il n'y a pas forcément besoin d'investir autant. De toute façon qu'est-ce qu'il y a dans une maison connecté ? Des caméras, des micros, un contrôle via internet des volets, des radiateurs, des lumières ? (moi je pense à la domotique de l'époque, mais ça doit avoir plus de 15 ans...)
Il doit y avoir moyen de bricoler ça pour moins cher.

Les gens vont juste acheter des gadgets comme des lampes connectés, ou des caméras connectés...
0  0 

 
Contacter le responsable de la rubrique Solutions d'entreprise

Partenaire : Hébergement Web