IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La COVID-19 accélère la protection des données en tant que service dans l'EMEA
Entraînant une baisse de 4,5 % du marché des PBBA au troisième trimestre 2020, selon une enquête d'IDC

Le , par Sandra Coret

4PARTAGES

2  0 
L'utilisation accrue de la protection des données en tant que service et les contraintes économiques causées par la pandémie ont affecté le marché des appareils de sauvegarde spécialisés (PBBA) de l'EMEA, qui a diminué de 4,5 % en valeur en glissement annuel pour atteindre 310,9 millions de dollars au troisième trimestre 2020, selon le Worldwide Quarterly Purpose-Built Backup Appliance Tracker d'International Data Corporation (IDC).

"En raison de la distanciation sociale et du travail à domicile, il y a eu une accélération de la protection des données en tant que service (DPaaS), qui comprend la reprise après sinistre en tant que service, la sauvegarde en tant que service et l'archivage en tant que service, afin de réduire l'infrastructure et la main-d'œuvre internes", a déclaré Jimena Sisa, analyste de recherche senior, EMEA Storage Systems, IDC. "Lorsque les entreprises envisageaient des offres informatiques visant à réduire le coût total de possession, elles étaient plus désireuses de passer à un modèle opérationnel lors de l'achat de leurs solutions de sauvegarde et de reprise après sinistre afin de réduire l'incertitude et d'obtenir un cadre qui les aiderait à répondre à leurs besoins futurs en matière de demande".


Faits marquants par région

Europe de l'Ouest

La valeur du tracker PBBA pour l'Europe occidentale a diminué de 5,7 % en glissement annuel, pour atteindre 248,1 millions de dollars au troisième trimestre de l'année.

Bien que le marché DACH soit resté le plus important et le plus fort d'Europe occidentale au troisième trimestre de l'année, représentant 26,6 % de la valeur du marché, il a enregistré une baisse de 30,8 % en glissement annuel.

Le Royaume-Uni et l'Irlande ont perdu 1,8 point de part de marché depuis l'année dernière, à 23,7 % de la valeur du marché, et ont diminué de 12,2 % en valeur d'une année à l'autre.

Le marché français des PBBA a enregistré une hausse de 2,5 % en valeur et de 16,6 % en part de marché d'une année sur l'autre.

La demande de PBBA en Europe occidentale au troisième trimestre a été quelque peu réduite par le passage à la protection des données dans le cloud, avec un impact plus important sur les ordinateurs centraux (VTL), qui ont baissé de 61,4 % en valeur de marché, suivis des systèmes cibles (-2,9 % en glissement annuel) et des systèmes intégrés (-1,2 % en glissement annuel).

"La relation entre la technologie et le succès des entreprises est considérée comme critique non seulement pendant la pandémie, mais aussi dans l'économie numérique post-pandémique. Par conséquent, les fournisseurs de PBBA qui soutiennent différents modèles de consommation, exploitent l'économie du cloud et offrent une protection pour des architectures différentes et nouvelles seraient les plus performants et les plus prisés par les entreprises", a déclaré M. Sisa.

CEMA

Comme prévu, la croissance en valeur du marché des PBBA dans la région CEMA a ralenti et est restée stable par rapport à l'année précédente au cours du troisième trimestre, enregistrant 62,8 millions de dollars.

Les parts des deux sous-régions étaient presque égales, les PECO ayant enregistré une croissance impressionnante de 34 % par rapport à l'année précédente, alimentée par la plupart des pays de la région. Une partie de cette croissance est due à la baisse enregistrée au cours du trimestre de l'année précédente. Malgré la demande croissante de protection des données dans le contexte du travail à distance et de l'éducation, le MEA a enregistré une réduction de 18 % par rapport à l'année précédente des dépenses en matière de protection des données dans les plus grands pays de la région.

"Les plans d'investissement des utilisateurs finaux au second semestre 2020 étaient plus axés sur le passage au cloud public et à l'IHM, limitant les investissements dans l'infrastructure du DC", a déclaré Marina Kostova, responsable de la recherche sur les systèmes de stockage CEMA. "La protection des données était sans aucun doute une priorité dans l'environnement pandémique, mais les solutions de cloud public ont partiellement cannibalisé le marché des appliances de sauvegarde traditionnelles".

Source : IDC

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Avez-vous déjà adopté la protection des données en tant que services ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !