IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Russie publie un plan visant à taxer les technologies étrangères et à promouvoir les rivaux locaux
Pour soutenir son secteur technologique national

Le , par Sandra Coret

0PARTAGES

5  0 
Le gouvernement russe a publié un plan visant à imposer de nouvelles taxes sur les services numériques étrangers d'ici novembre, dans le cadre d'un ensemble de propositions visant, selon Moscou, à soutenir son secteur technologique national.

Le projet de taxe sur les entreprises technologiques étrangères a été présenté comme faisant partie d'un effort international visant à convenir de nouvelles règles fiscales mondiales afin de mieux saisir les revenus générés par les grandes entreprises technologiques connues pour transférer leurs bénéfices vers des juridictions à faible fiscalité.

Le vice-ministre des finances Alexei Sazanov a déclaré au début de l'année que les grandes entreprises numériques étrangères fournissant des services en Russie devraient être soumises à un impôt sur les bénéfices, et que Moscou participait à des discussions avec l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) basée à Paris.

Mais dans le cas de la Russie, cette initiative s'inscrit également dans le cadre d'un effort plus large visant à renforcer le contrôle de l'internet et à promouvoir des alternatives nationales aux services proposés par la Silicon Valley.

La Russie cherche à contraindre les entreprises étrangères à ouvrir des bureaux sur son territoire et à y stocker les données personnelles des citoyens russes.

D'autres mesures sont déjà entrées en vigueur cette année, notamment une série de réductions fiscales pour les entreprises informatiques nationales. Une loi ultérieure exigeait que les smartphones, ordinateurs et autres appareils achetés en Russie offrent aux utilisateurs des logiciels russes préinstallés.

Le lot de mesures supplémentaires vise à accroître la demande de technologies nationales et à accélérer la transformation numérique de certains pans de l'économie, a indiqué le gouvernement dans un communiqué.

Source : Gouvernement Russe

Et vous ?

Que pensez-vous de ces mesures prises par la Russie ?

Voir aussi :

Le Canada prévoit d'imposer une taxe numérique en 2022 sur les géants mondiaux de la Tech, tels que Facebook et Google

Taxe GAFA : l'Union européenne « agira d'une seule voix » face aux menaces américaines, d'imposer des droits punitifs allant jusqu'à 100 % sur les produits français

France : la taxe GAFA a rapporté 375 millions d'euros en 2020, la DGFiP s'engage à accélérer la transformation numérique, le déploiement et utilisation de l'IA

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Cpt Anderson
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 17/09/2021 à 11:01
C'est dingue, nous en France, on fait strictement le contraire de la Russie : on passe des accords avec les US pour se doter de leurs matos dans des domaines hautement sensibles (Cisco), on fait confiance aux GAFA pour supprimer des contenus jugés interdit, complotistes tout ce que tu veux, bref pour censurer les gens.

Il n'y a aucun moyen, ou presque, pour développer nos propres technologies, pire on leur vend nos bijoux de famille (Alstom, Norbert Dentressangle).

Nous sommes complètement dépendant des technos US, des films US, de la mal bouffe US.
Et aujourd'hui Biden met un doigt dans le fion de la France en faisant sauter un accord avec l'Australie sur la vente de sous-marin. On se ridiculise aux yeux du monde. Plus aucun amour propre, on est en deuxième division et encore. Le général de Gaulle doit se retourner dans sa tombe. On est des charlots.
Les US doivent vraiment bien se foutre de nous !
5  0