IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les Français et la numérisation du travail : 65% des salariés français déclarent être plus dépendants des outils de collaboration suite à la crise de la COVID-19
Selon une étude de RingCentral

Le , par Sandra Coret

29PARTAGES

7  0 
  • Plus de la majorité des salariés français (72%) estiment que la communication vocale est le moyen de communication le plus efficace pour se sentir connectés aux autres
  • 2/3 des travailleurs français estiment que la COVID a conduit à une utilisation accrue des outils de collaboration
  • 3 personnes sur 5 pensent que les vidéoconférences vont remplacer les réunions en personne


Le 20 janvier, le gouvernement a dégagé un peu l'horizon des Français, après près de deux ans de pandémie, en détaillant un calendrier d'allègement des contraintes pesant sur la vie quotidienne. L’obligation concernant le télétravail a disparu ce mercredi 2 février, mais le travail à distance reste toutefois fortement recommandé.

La crise sanitaire a eu différents impacts sur la société française, dont l'accélération fulgurante de la transformation numérique dans le monde professionnel. Télétravail, travail hybride… ces nouvelles façons de travailler ont fait évoluer les pratiques et les modes de communication. Les plateformes collaboratives sont alors apparues comme une solution intuitive, facilitant la communication et les partages asynchrones.

Selon un sondage réalisé par Ipsos pour RingCentral, l'un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions de communication dans le cloud, 87 % des employés sont d'accord pour dire qu'ils préfèrent appeler et parler directement à leurs collègues lorsqu'ils doivent effectuer une tâche, plutôt qu’utiliser les emails ou la messagerie instantanée. Le retour à la voix semble donc se confirmer.

L’intégration des outils collaboratifs dans les entreprises

2/3 des Français révèlent aujourd’hui que la pandémie a conduit à une utilisation accrue des outils collaboratifs. En effet, la crise a eu un effet notoire sur le développement des plateformes collaboratives et des nouveaux outils de travail. La majorité des entreprises ont dû adopter des outils adaptés pour simplifier le quotidien des employés, le travail en équipe et les échanges de visu.

Aujourd’hui, 83% des employés à temps plein affirment utiliser des outils de collaboration. La moitié (51%) utilisaient ces outils avant la pandémie et un tiers (32%) ont commencé à les utiliser après le début de la pandémie.

1 travailleur français sur 3 pense que les outils de collaboration ont amélioré la communication au sein des entreprises (contre 17% qui disent l'avoir affaibli). L’étude révèle également que les chefs d’entreprise sont deux fois plus nombreux à penser que leur utilisation a considérablement amélioré la communication entre collègues et avec leurs employés. Ils se disent plus proches et plus liés à leurs collaborateurs d’un point de vue personnel et professionnel notamment grâce aux réunions vidéos. En revanche, les employés sont moins susceptibles de constater une différence, car la communication avec leurs pairs était déjà bien intégrée et établie dans leurs missions quotidiennes.

Retour à une communication vocale

Plus de la majorité des salariés français (72%) estiment que la communication vocale est le moyen de communication le plus efficace pour se sentir connecté aux autres employés plutôt que les messages instantanés et emails 57% d’entre eux estiment également que les personnes utilisant les appels téléphoniques ou vidéos ont de meilleures relations avec leurs collègues.

La généralisation du télétravail et du mode hybride a profondément transformé la culture d’entreprise. Désormais, les réunions physiques laissent place aux visioconférences ; cependant, les avis sont partagés quant à l’efficacité de ces dernières.

En effet, la moitié des employés qui communiquent en ligne pensent que les appels vocaux ou vidéo sont aussi efficaces que les réunions physiques, alors que l’autre moitié considère que les réunions physiques sont plus efficientes. L’étude démontre également que pendant ces échanges en ligne, les salariés français sont moins de la moitié (45%) à ne pas utiliser leur caméra, ce qui pourrait expliquer les préférences d’une partie des salariés pour les réunions physiques et pour les appels téléphoniques.


Les outils de travail à distance définitivement adoptés par les jeunes générations

Un chiffre plus élevé pour la jeune génération des 21-34 ans qui estiment à 60% que les réunions virtuelles sont aussi efficaces que les réunions physiques. Cela peut s’expliquer par le fait que cette tranche d'âge apprécie davantage le télétravail que leurs aînés et sont plus à l’aise avec l’utilisation des plateformes collaboratives.

Néanmoins, toutes tranches d'âge confondues, les salariés français s'accordent à dire que la meilleure solution de collaboration est la messagerie d'équipe/de groupe.

Enfin de manière générale, ils sont d’accord pour dire que la communication vidéo est idéale pour expliquer les tâches et les projets, accueillir un nouveau salarié et résoudre les conflits.

Erwan Salmon, Directeur Général France chez RingCentral, conclut : “Les pratiques au sein des entreprises ont évolué ; la communication à distance est davantage utilisée. Les employés ainsi que les dirigeants sont convaincus par son efficacité. A l'avenir, il est certain que les réunions physiques seront réduites. Le principal enjeu pour les entreprises sera de réussir à gérer efficacement les outils de communications unifiées, principalement la voix. Avec le retour progressif au bureau, l’utilisation des réunions vidéos sera moins nécessaire, et la téléphonie va reprendre une place importante dans les échanges professionnels”.

À propos de RingCentral

RingCentral est un fournisseur de solutions globales de communication, de collaboration et de centre de contact dans le cloud pour entreprises, basées sur la plateforme Message Video Phone (MVP). Plus flexible et rentable que les systèmes traditionnels, RingCentral permet aux équipes de communiquer, collaborer et se connecter en tout lieu et sur tout appareil. RingCentral propose trois produits phares dans son portefeuille, incluant RingCentral MVP, une plateforme de communications unifiées en tant que service (UCaaS) comprenant des fonctionnalités de messagerie, visioconférence et téléphonie dans le cloud ; RingCentral Video, la solution gratuite de visioconférence de l'entreprise, dotée d'une messagerie d'équipe qui permet des réunions de type Smart Video Meetings; et les solutions RingCentral de centre de contact dans le cloud. La plateforme ouverte de RingCentral intègre les applications d’entreprise et permet aux clients de personnaliser facilement la gestion des flux.

Source : RingCentral

Et vous ?

Trouvez-vous cette étude pertinente ?
Préférez-vous les outils collaboratifs, ou êtes plus productifs dans le mode de travail classique, en présentiel ?
A votre avis, le mode de travail hybride pourrait-il devenir la norme en France dans les prochaines années ?

Voir aussi :

Travail hybride : quel impact sur les salariés ? Que peuvent faire les entreprises pour les soutenir et atténuer les risques ? Éléments de réponses

Êtes-vous pour le télétravail en permanence ou au moins pour l'approche hybride après la pandémie ? Une série d'études prédit des vagues de démissions dans les entreprises après les confinements

Le travail hybride sera-t-il la nouvelle norme pour les professionnels de la Tech ? Une récente étude montre que 86 % de ces professionnels en Europe ne veulent pas rentrer au bureau à plein temps

France : la ministre du travail Elisabeth Borne annonce la fin du nombre minimal de jours de télétravail fixé par l'État, qui laisse le soin aux entreprises de définir les règles en la matière

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de totozor
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/02/2022 à 8:13
Citation Envoyé par Sandra Coret Voir le message
En effet, la moitié des employés qui communiquent en ligne pensent que les appels vocaux ou vidéo sont aussi efficaces que les réunions physiques, alors que l’autre moitié considère que les réunions physiques sont plus efficientes. L’étude démontre également que pendant ces échanges en ligne, les salariés français sont moins de la moitié (45%) à ne pas utiliser leur caméra, ce qui pourrait expliquer les préférences d’une partie des salariés pour les réunions physiques et pour les appels téléphoniques.
Je ne suis pas sur que l'utilisation de la caméra explique la différence entre ceux qui trouvent les appels plus efficaces et ceux qui les trouvent moins efficaces.
Mon sentiment est que ça dépend plus de la nature des appels, mes collègues et amis qui se plaignent des réunions en télétravail ont un point commun : ils sont fliqués par leur hiérarchie. Parmi les exemples les plus marquants que j'ai :
un collègue à 1h de réunion le matin où il voit avec ses collègues et son chef ce que chacun (des collègues, biensûr, pas le chef) va faire dans sa journée, ils ont la même réunion en fin de journée.
Une amie devait avoir sa caméra allumée en continu pendant ses heure de travail. Elle a oublié un jour, son chef est allé chez elle pour vérifier qu'elle travaillait bien.

je travailles sur site 2 ou 3 jours par semaine.
Etant moins sur site qu'avant le covid je parle moins avec mes voisins de bureau mais je parles plus avec les collaborateurs extérieurs à mon équipe.
Avant le covid le cadencement "par relai" : 1 semaine de production par A, présentation, 1 semaine de validation par B, présentation, etc
On est maintenant passé à un modèle plus dynamique, nous nous parlons plus souvent, moins longtemps pour avoir des échanges plus directs.
Les présentations hebdomadaires ne sont plus des passages de relai mais des présentations de l'avancement à nos hiérarchie. Nos managers parlent d'ailleurs moins qu'avant dans ces réunions, on est passé de la guerre pour savoir qui est le responsable du retard, à une validation des livrables et les objectifs des semaines suivantes (PS : nous avons à peine moins de retard qu'avant mais ça ne semble plus être une préoccupation)
0  0