IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La moitié des patrons est déconnectée de la réalité
D'après le deuxième rapport annuel de Microsoft sur l'indice des tendances du travail

Le , par Nancy Rey

119PARTAGES

7  0 
Le deuxième rapport annuel de Microsoft sur l'indice des tendances du travail est sorti, et il met en évidence une déconnexion massive entre les dirigeants, les managers et les employés. Cette étude se fonde sur les réponses d'une enquête menée auprès de 31 000 personnes dans 31 pays. Les données montrent que la grande démission ou le "grand remaniement" comme le dit Microsoft est loin d'être terminée. La moitié des responsables informatiques interrogés estiment que leur entreprise exigera des employés qu'ils travaillent en personne à temps plein au cours de l'année à venir, tandis qu'un peu plus de la moitié des employés hybrides envisagent un passage plus important au travail à distance. De même, 54 % des cadres ont déclaré que les dirigeants sont « déconnectés » des employés.


Lors d'une réunion d'information, Jared Spataro, corporate vice président de Microsoft, a déclaré cette statistique « me sidère », soulignant ainsi la tension évidente entre les besoins des dirigeants et ceux des employés. Et ce sont les managers qui sont coincés au milieu, 74 % d'entre eux déclarant « qu'ils n'ont pas l'influence ou les ressources nécessaires pour apporter des changements aux employés » et plus de la moitié affirmant que les dirigeants sont déconnectés.

Cela dit, le travail à distance ou hybride n'est pas une solution miracle. Microsoft a pointé du doigt la surcharge numérique, les réunions prenant plus que leur juste part de temps. Le rapport souligne une augmentation de 252 % des réunions pour l'utilisateur moyen de Teams depuis février 2020 et une augmentation de 32 % des conversations envoyées par personne depuis avril 2020. Microsoft a également noté que la durée moyenne d'une journée de travail (l'écart entre la première et la dernière réunion ou discussion) pour l'utilisateur moyen de Teams avait augmenté de 46 minutes depuis mars 2020.

De son côté, Microsoft a indiqué au personnel qu'il devra revenir au bureau sous un modèle de travail hybride à partir du 28 février. « Les employés disposeront de 30 jours pour adapter leurs habitudes et adopter les préférences de travail convenues avec leurs responsables ». D'autres entreprises technologiques facilitent également le retour au bureau de leur personnel.

Ce rapport est publié alors que Microsoft dévoile une nouvelle caméra pour ses Surface Hub 2S et Surface Hub 2. L'entreprise a également apporté des modifications à Outlook pour l'envoi d'une invitation à une réunion afin de confirmer une présence en personne ou virtuelle, ainsi qu'une amélioration de PowerPoint permettant de déposer en option son propre enregistrement parmi les diapositives.

Alors que la fête virtuelle n'a pas fini de faire parler d'elle après cinq ans d'existence de Teams, Microsoft a, sans surprise, tenu à souligner que le travail à distance et le travail hybride sont appelés à perdurer, quels que soient les espoirs des chefs d'entreprise. « Nous ne sommes pas les mêmes personnes qui sont rentrées chez elles pour travailler au début de 2020 », a déclaré l'entreprise. « On ne peut pas effacer cette expérience. Les employés ont une nouvelle équation de valeur et la flexibilité et le travail flexible sont tout simplement là pour rester », a déclaré Spataro.

Le conseil de Spataro est que les dirigeants doivent prendre la température de leur personnel. « S'ils ne le font pas, je pense que la tension va se manifester de manière assez désastreuse », a-t-il prévenu.

Source : Microsoft

Et vous ?

54 % des cadres ont déclaré que les dirigeants sont « déconnectés » des employés. Vous en pensez quoi ?

Voir aussi :

Travail hybride : quel impact sur les salariés ? Que peuvent faire les entreprises pour les soutenir et atténuer les risques ? Éléments de réponses

Au Portugal, il est désormais illégal pour les patrons d'envoyer des messages à leurs employés en dehors des heures de travail, le gouvernement a adopté une nouvelle législation du travail

La génération Z se fait avoir par le télétravail et a le sentiment de ne pas bénéficier de l'évolution de carrière qui se produit au bureau, d'après une étude de Microsoft

Pour combien de temps un travailleur est-il productif sur une journée de travail ? Seulement 2 h 53 mns, d'après une étude

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de byrautor
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 25/03/2022 à 21:08
95 % des informaticiens (ou des dirigeants des ) aussi
1  0 
Avatar de daerlnaxe
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 26/03/2022 à 7:35
Travail à distance, un rêve pour moi. Quand j'étais dessinateur pour ma dernière boite j'avais négocié de partir 30mns plus tôt pour aller chercher ma fille en échange de quoi je bossais de chez moi et en cas d'heures sups c'était pour moi. Ils n'ont vraiment pas eu à se plaindre à la limite je bossais trop, mais je ne le ressentais même pas... souvent je terminais vers 21h, ça m'arrivait de bosser le week end. Le seul truc peut être c'est de se fixer des limites soi-même, mais on est plus facilement absorbé, dans un environnement qui convient. Je me mettais ma musique, j'avais mon pc qui tourne au poil... Je sais qu'il existe des boites où l'on peut avoir des poufs, même dormir, jouer... Mais ça reste différent. Et puis jouer en journée quand il faut bosser, pour finir à pas d'heure derrière c'est peut être pas un soucis quand tu es célibataire mais avec une famille c'est autre chose, enfin je dis ça mais du coup je bossais quand même à pas d'heure. Il y a aussi que lorsque je bosse je n'arrive pas à lâcher ce que je fais et je pense que beaucoup ici doivent être dans le même cas, dès que tu te déconcentres il faut derrière se remettre en condition etc ... Ca c'est le plus du travail à distance, à moins d'avoir un enfant en bas âge rien ne va te déconcentrer. Je ne connais pas vos habitudes mais pour ma part même aller prendre un café ça me stresse, les collègues venaient me tirer l'oreille vers 10h (je commençais à 7h45) mais à moins d'avoir un creux dans mon taff et de ne pas savoir quoi faire, rien ne me faisait quitter mon poste. D'ailleurs j'ai commencé à 7h du mat alors que je me suis couché à 23h, toujours mon soucis de QEMU, la seule pause que j'ai fait hier c'était pour lire ce qu'était le rôle du technicien helpdesk car au final si je dépanne des PC, des gens, je n'avais aucune idée du fonctionnement quand c'était une mission dédiée, au final c'est +/- ce que je faisais déjà dès que j'avais un job dans la maintenance de sites.

Je sais qu'il y en a qui ont besoin de contacts humains, c'est particulier mais je n'en ai pas besoin. En plus le job dans la cao/dao dont je parle , un mec dans un autre bureau était instable, hurlait pour tout, pour rien, sans raison (pas sur moi). Un calvaire quand tu dois te concentrer ... Ca plus sont tabac brun quand il passait par mon bureau. Et j'étais en CTT ... , directeur aux fraises + alcoolique.. du genre àne plus assurer quoique ce soit de 13 à 17h, heureusement c'était les deux seuls boulets sur 80 personnes, mais ça suffit quand t'es aussi bizarre que moi.
0  0