IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'augmentation de la charge de travail et les pressions de la transformation numérique créent du stress chez les développeurs
Selon une nouvelle étude de MuleSoft

Le , par Sandra Coret

33PARTAGES

6  0 
Les trois principales causes contribuant à l'épuisement des développeurs sont l'augmentation de la charge de travail/la demande des autres équipes (39 %), les pressions de la transformation numérique (37 %) et l'apprentissage des compétences pour s'adapter aux nouvelles technologies et approches (35 %).

En outre, 76 % des entreprises affirment que la charge cognitive requise pour apprendre l'architecture de leurs logiciels est si élevée qu'elle est une source d'angoisse et de faible productivité pour les développeurs. Enfin, 91 % des entreprises déclarent avoir besoin de solutions qui automatisent les processus clés pour les développeurs afin qu'ils puissent faire plus avec moins.

"La demande de solutions numériques dépassait déjà l'offre de développeurs de logiciels avant la pandémie, mais maintenant elle crève le plafond. Le désabonnement causé par la grande démission creuse encore plus cet écart", explique Matt McLarty, directeur technique mondial sur le terrain et vice-président du bureau de la transformation numérique chez MuleSoft. "Pour que les organisations se transforment réellement sur le plan numérique, elles doivent faire deux choses : premièrement, donner aux développeurs des outils conviviaux qui maximisent leur productivité, et deuxièmement, donner au reste des travailleurs du savoir de l'organisation des outils qui leur permettent de s'engager dans la construction de solutions numériques, et pas seulement dans la documentation des exigences."


Les résultats de l'enquête révèlent également les défis auxquels les organisations sont confrontées pour retenir et attirer des développeurs qualifiés alors qu'elles cherchent à accélérer les efforts de transformation numérique. La grande majorité d'entre elles (93 %) affirment que la grande démission a rendu plus difficile pour leurs équipes informatiques de retenir les développeurs qualifiés et 86 % affirment qu'il est devenu plus difficile de les recruter au cours des deux dernières années.

Source : MuleSoft

Et vous ?

Trouvez-vous ce rapport pertinent ?
Subissez-vous également beaucoup de stress dans votre métier de développeur ? quelle en est la principale source ?

Voir aussi :

L'ex-directeur des ressources humaines de Google affirme que le travail hybride ne durera pas, il pense que cela aura des effets négatifs sur le moral et à la productivité des employés

43 % des employés avouent avoir commis des erreurs qui ont compromis la cybersécurité de leur entreprise, les causes sont multiples et les conséquences sont « dévastatrices », d'après une enquête

51 % des professionnels de la cybersécurité sont victimes d'épuisement professionnel, 65 % ont envisagé de quitter leur emploi à cause du stress, selon une enquête de VMware

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de GLDavid
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 15/04/2022 à 7:48
Bonjour

De ce que je retiens de cette étude, c'est que finalement, on a pas le temps d'intégrer une technologie ou de travailler dessus car:
1) elle est déjà obsolète
2) le temps de se former/perfectionner n'est pas pris en compte
3) c'est une véritable course aux armements et une technologie n'a souvent pas le temps d'être mature.
En fait, on court contre la montre et la technologie. Que la technologie avance à pas de géant n'est pas un problème. Le problème est plus sur le choix d'une technologie: privilégie-t-on une techno sûre et mature ou quelque chose de complètement novateur ? J'ai l'impression que la 2ème option l'emporte parce que, ça fait bien et chouette de montrer qu'on bosse sur quelque chose de nouveau... même si au final le projet rendu ne vaut pas mieux qu'avec une technologie pérenne mais ancienne.

@++
5  0 
Avatar de smarties
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 15/04/2022 à 8:53
Quand on est développeur on est pratique et on connaît beaucoup de choses mais maintenant on nous demande de tout faire presque tout :
- recueil du besoin
- conception de la solution
- développement back end
- développement front end
- tests unitaires
- tests métiers
- déploiement
- automatisation CI/CD
- sécurité
- sauvegardes

Je trouve que l'on cherche à nous faire remplacer le travail d'au moins 4-5 personnes !

C'est difficile d'être formé sur tout, je m'intéresse surtout au développement mais via développez.com et quelques autres flux RSS, je suis l'actualité du monde du logiciel de manière globale et je lis les articles qui m'intéressent.
Comme cité par GLDavid, il y a des choses qui évoluent rapidement donc si on est pas sur cette technologie au quotidien on va rarement creuser.

De plus même des petites structures (PME, Start Up) ont des stacks lourdes. Je veux bien croire que ces sociétés cherchent à industrialiser leurs développement à l'aide développeurs touche à tout mais à un moment, faites des CDD ou appel à des indépendants ou formez ou acceptez des débutants sur certains points !
4  0 
Avatar de vinkelwin
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 15/04/2022 à 11:14
Bof une étude de plus qui ne fait qu'enfoncer des portes ouvertes!

Le fait que l'employeur ne veuille pas que la formation de ses développeurs soit pris sur leur temps de travail n'a rien de nouveau!

C'est même la base économique du métier de l'informatique: Quand tu veux faire appel à une nouvelle techno, tu t'empresses d'engager du petit jeune sorti de l'école. Double avantage: Il connaît déjà la dernière techno à la mode et en plus il est d'accord de bosser avec un salaire de m...

Quant au "vieux" déjà dans l'entreprise, il se forme sur ses heures perso (d'où son stress) ou il est viré parce que plus à jour...
2  1