IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

F5 révèle les avantages liés à l'accélération de la transformation numérique : les entreprises abordent la complexité avec des solutions d'IA et de SRE
Et concilient modernisation et sécurité

Le , par Sandra Coret

0PARTAGES

5  0 
F5 a récemment annoncé la disponibilité de son rapport 2022 « State of Application Strategy ». Cette nouvelle version du rapport, la huitième édition, présente les défis auxquels sont confrontées les organisations lorsqu’elles transforment leurs infrastructures informatiques pour déployer et sécuriser des services numériques devenus indissociables des activités quotidiennes, comme la réalisation de tâches professionnelles ou la consultation d’un médecin.

Avec des architectures hautement distribuées et un paysage de menaces élargi résultant de la numérisation continue d’expériences auparavant physiques, les organisations se tournent vers diverses solutions pour les aider à gérer cette complexité et à combler les lacunes croissantes en matière de compétences informatiques. Cependant, les résultats de l’enquête indiquent également des écueils à venir qui, s’ils sont ignorés, empêcheront les organisations de gagner en réactivité et en agilité.

« Les efforts de transformation numérique ont connu une accélération marquée au cours de ces deux dernières années, et nous n’observons aucun signe de ralentissement », a déclaré Kara Sprague, vice-présidente exécutive et directrice générale de la division Livraison d’applications chez F5. « Notre étude révèle qu’une entreprise moyenne gère plusieurs centaines d’applications dans des datacenters, au sein d’environnements multi-Cloud et via des déploiements à la périphérie, ainsi que plus de 20 technologies différentes de sécurité et de diffusion d’applications. Du fait de ces portefeuilles croissants et plus distribués, les entreprises ont besoin d’une sécurité cohérente, d’une visibilité de bout en bout et d’une plus grande automatisation dans leurs déploiements d’applications pour maîtriser une complexité invalidante et créer continuellement de la valeur pour leurs clients, rationaliser les opérations, saisir de nouvelles opportunités et répondre aux menaces émergentes en temps réel. »

Les personnes interrogées ont classé la visibilité dans différents environnements comme étant le principal défi à relever pour les équipes qui déploient des applications dans plusieurs Clouds, suivi de près par une sécurité cohérente.

Pour les aider, 90 % des organisations, tous secteurs confondus, prévoient de mettre en œuvre l’IA pour mieux servir les clients et obtenir des informations précieuses. Cependant, une IA efficace exige une transparence, une intégration et une gouvernance des données supérieures à ce qu’offrent les solutions actuellement disponibles.

De même, l’enquête identifie l’ingénierie de la fiabilité des sites (SRE ou Site Reliability Engineering) comme une pièce essentielle du puzzle, 77 % d’entre eux adoptant des approches SRE pour leurs applications et systèmes. Néanmoins, l’architecture d’entreprise doit évoluer en parallèle pour prendre en charge des modèles distribués et centrés sur les applications et faire progresser les efforts de transformation numérique des organisations.

Parmi les autres résultats clés du rapport, citons les conclusions suivantes :

  • La modernisation s’étend aux processus de back-office. Plus des deux tiers des entreprises réalisent que la création d’interactions numériques supérieures pour les clients implique également de moderniser des processus commerciaux moins visibles et des fonctions de back-office. L’incapacité à exploiter les données assez rapidement pour s’approvisionner en matières premières, recruter des employés, planifier la production ou accomplir une pléthore d’autres tâches de support peut contribuer à dégrader les relations avec les clients, retarder la mise sur le marché de nouvelles offres et en fin de compte nuire aux résultats.

  • Les technologies de l’information (IT) et les technologies opérationnelles (OT) convergent. Dans le même ordre d’idées, les personnes interrogées considèrent la convergence des systèmes de technologie de l’information (IT) et de technologie opérationnelle (OT) comme l’évolution la plus prometteuse des années à venir. L’intégration des systèmes OT qui gèrent les opérations industrielles et d’entreprise avec les systèmes IT centrés sur les données contribuera à boucler la boucle de l’automatisation et à rendre les entreprises numériques plus adaptatives, afin qu’elles puissent mieux anticiper et répondre à l’évolution des attentes des clients et des conditions du marché.

  • Presque tous les acteurs manquent d’informations critiques. Un nombre écrasant d’organisations (95 %) ont prévu d’exploiter les données opérationnelles en vue d’obtenir des informations qu’elles espèrent utiliser pour améliorer l’expérience client et stimuler la croissance de l’entreprise. Cependant, 98 % des personnes interrogées indiquent qu’elles sont actuellement incapables d’extraire les informations nécessaires de leurs systèmes existants. Même avec une utilisation accrue de l’IA, de nombreuses organisations ne disposent toujours pas du personnel et des capacités nécessaires pour identifier avec succès les données pertinentes et les exploiter.

  • La complexité devient insoutenable. Avec 93 % des personnes interrogées qui utilisent des offres as-a-Service basées sur le Cloud et 84 % qui envisagent de migrer les charges de travail vers la périphérie, les défis associés vont du chevauchement des politiques de sécurité et des données fragmentées au déploiement de solutions ponctuelles qui finissent par accroître la complexité, augmenter la fragilité ou inhiber les performances. Une distribution plus large dans l’ensemble de l’infrastructure signifie que les services de sécurité et de diffusion des applications ne sont plus liés au modèle de déploiement ou à l’emplacement des applications qu’ils desservent, ce qui offre aux entreprises une plus grande flexibilité mais a un impact sur la cohérence et risque de dégrader l’expérience de l’utilisateur.

  • La sécurité évolue vers la gestion des risques. Même si la complexité a augmenté le nombre de points de défaillance potentiels, les performances restent primordiales : plus des trois quarts (76 %) des personnes interrogées admettent que, si elles avaient le choix, elles désactiveraient les mesures de sécurité pour améliorer les performances. La gestion d’un spectre de risques avec des objectifs réels montre que les entreprises adoptent une approche modifiée de la gestion des risques, ce qui contribue à ce que la sécurité basée sur l’identité dépasse les technologies traditionnelles de sécurité et de livraison des applications en termes de prévalence.

  • La tendance au rapatriement se confirme. Aujourd’hui, les entreprises gèrent tout, depuis une collection croissante d’applications mobiles et natives basées sur des conteneurs jusqu’aux monolithes hérités qui sont fondamentaux pour les opérations commerciales. Plus important encore, plus des deux tiers des entreprises (67 %) rapatrient actuellement des applications, c’est-à-dire qu’elles les déplacent du Cloud vers un environnement de centre de données ou prévoient de le faire dans les 12 prochains mois. Un chiffre en hausse par rapport aux 27 % de l’année précédente.



L’ensemble de ces résultats indique que les décideurs informatiques doivent encore faire face à des limitations liées à la modernisation, aux impératifs commerciaux et aux méthodes de déploiement pour tirer pleinement parti de la transformation numérique. Les entreprises doivent constamment trouver un équilibre entre les contrôles, les coûts, l’expérience des clients et des employés, et un ensemble étendu de protections des applications et des API, d’où un intérêt accru pour les solutions sophistiquées d’analyse comportementale et basées sur l’IA, mieux à même d’évaluer le contexte afin de fournir la sécurité, les performances et les informations nécessaires aux applications adaptatives.

Le rapport 2022 « State of Application Strategy » de F5 représente près de 1 500 décideurs informatiques du monde entier, issus d’un large éventail de secteurs et de postes, ainsi que d’entreprises de toutes tailles. L’enquête s’est concentrée sur les priorités, les défis et les attentes des personnes interrogées afin d’obtenir un aperçu convaincant de la manière dont les organisations font évoluer les stratégies d’application pour mieux répondre aux besoins actuels et futurs de leurs clients.

À propos de F5

F5 est une société de sécurité et de fourniture d’applications multi-Cloud qui permet à ses clients (parmi lesquels figurent les plus grandes entreprises, institutions financières et les plus grands fournisseurs de services et gouvernements au monde) de donner vie à des expériences numériques extraordinaires.

Source : F5

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Les 5 opportunités majeures offertes par le multi-Cloud, selon le rapport Future of multi-Cloud de F5 Networks

Les attaques par déni de service distribué ont gagné en complexité en 2021, la taille moyenne des attaques a quadruplé, allant jusqu'à 1,4 Tbps, selon les nouvelles données de F5

56 % des incidents majeurs de cybersécurité ces cinq dernières années concernaient des applications web vulnérables, exploitées majoritairement par des cybercriminels Etatiques, selon un rapport de F5

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !