IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Zoho veut s'attaquer aux lacunes du marché du low-code avec Creator Platform :
Un interview avec Tejas Gadhia, Lead Developer Evangelist chez Zoho Corporation

Le , par Michael Guilloux

11PARTAGES

6  0 
Le développement logiciel a toujours été un processus élaboré et complexe, ce qui a pendant longtemps, et peut-être encore, éloigné beaucoup de futurs étudiants des filières informatiques. Mais dans un souci de démocratiser le développement logiciel, certains éditeurs ont au fil du temps développé des solutions qui ne requièrent que peu ou pas de programmation.

Aujourd'hui, le développement low-code/no-code est en train de transformer le développement de logiciels en un processus plus simple avec des délais d'exécution plus courts. Et selon un rapport de Gartner publié en juin dernier, les outils no-code et low-code seront là pour rester définitivement. Les prédictions du cabinet indiquaient que d'ici 2024, 80 % des produits et services technologiques seront construits par des personnes qui ne sont pas des professionnels de la technologie. Gartner s'attendait également à voir davantage d'annonces de lancements de technologies par des entreprises non technologiques faire la une des médias au cours cette année. Et d'ici 2024, plus d'un tiers des fournisseurs de technologies devraient être en concurrence avec des fournisseurs non technologiques.

Certains estiment même que le low/no-code est le futur de la filière de programmation de logiciels. C’est en tout cas l'avis du fondateur d'une startup spécialisée dans la fourniture d’outils no-code destinés aux professionnels extérieurs à la filière informatique. « Le no-code est le futur de la filière programmation parce que les programmeurs sont toujours plus productifs lorsqu'ils travaillent au bon niveau d'abstraction pour le problème qu'ils essaient de résoudre », avait-il avancé. Pour cette raison, il pense que les professionnels de la filière doivent soutenir les outils no-code. La question divise néanmoins dans le milieu sur des aspects comme la maintenance des logiciels produits à partir d’outils low et no-code.

Pour mieux comprendre les solutions low et no-code et leur positionnement sur le marché du développement logiciel, l'équipe de rédaction de Developpez.com est allée à la rencontre de Zoho Corporation. Forte de 15 années d’expertise en matière de low-code, la société a lancé une nouvelle plateforme de développement unifiée, Zoho Creator, qui permet aux équipes IT et aux utilisateurs professionnels de créer des solutions sophistiquées, modernes et conformes, offrant une expérience low-code sécurisée, facile à utiliser et adaptée aux besoins de l’entreprise.

L'objectif de cet entretien est de trouver des réponses à un bon nombre d'interrogations : quels sont les avantages et limites du low/no code par rapport aux méthodes traditionnelles de développement d'applications ? Quelle attitude les développeurs professionnels doivent-ils avoir envers les solutions low/no-code ? Etc.


Tejas Gadhia, Lead Developer Evangelist chez Zoho Corporation

Developpez.com : Le low-code, on en parle de plus en plus, quels sont ses avantages et ses limites par rapport aux méthodes traditionnelles de développement d'applications ?

Tejas Gadhia - Le low-code ne remplace pas les méthodes traditionnelles de développement d'applications, mais constitue un élément de plus en plus important de la stratégie numérique organisationnelle pour soutenir le développement traditionnel.

Les équipes informatiques qui pilotent ce développement traditionnel dans les organisations sont en effet censées en faire plus, tant du côté de l'infrastructure informatique de l'entreprise que du côté du développement d'applications métier. Avec des ressources limitées à leur disposition, elles sont obligées de diviser leur emploi du temps, ce qui entraîne des inefficacités des deux côtés. De plus, au cours des dernières années, la demande en applications métiers personnalisées a augmenté de façon exponentielle pour répondre à l'évolution du paysage commercial, ce qui a entraîné un pipeline de demandes que le service informatique a du mal à satisfaire.

La popularité croissante des plateformes low-code s'explique par conséquent par son soutien aux équipes informatiques pour surmonter ces défis. D'une part, elles rendent le développement d'applications accessible, en faisant abstraction des complexités sous-jacentes liées à l'interface graphique de la plateforme. Cela conduit à un pool plus large de développeurs en interne capables de soutenir les équipes informatiques de base dans le développement d'applications, faisant passer leur rôle d'exécuteur (souvent en plein goulot d'étranglement) à celui de facilitateur. De plus, de telles plateformes permettent aux équipes informatiques de favoriser une meilleure synergie avec les acteurs métiers pour construire des applications contextuelles, en les impliquant de manière plus importante. Enfin, les LCAP (Low-code application platform) facilitent également le prototypage rapide, permettant aux organisations de tester plus rapidement les solutions numériques, ce qui améliore le délai de mise sur le marché.

Developpez.com : Quelle analyse pouvez-vous faire du marché du low-code en France, en Europe et dans le monde en général ?

Tejas Gadhia - La demande et la consommation de plateformes low-code ont augmenté de façon exponentielle à travers le monde au cours des deux dernières années ; avec les États-Unis et la région APJ (Asie-Pacifique et Japon) en tête de l'adoption, suivis de près par l'Europe et la région MEA. Cela est dû à plusieurs facteurs.

Premièrement, les organisations ont été obligées de donner la priorité aux initiatives de transformation numérique sur tout le reste pour survivre aux changements sans précédent imposés par la pandémie depuis 2020.

Deuxièmement, il y a une pénurie massive de talents informatiques qualifiés sur le marché, ce qui rend l'embauche et la rétention de ces talents extrêmement difficiles.

Troisièmement, les plateformes low-code sont bien mieux équipées depuis plusieurs années en termes de capacités fonctionnelles et de conception, ce qui les rend capables de développer des applications plus complexes, essentielles à l’organisation et axées sur le client. Par exemple, deux de nos plus grands clients Creator basés en France - Hubsafe et Chez Pluie Provence - utilisent la plateforme pour faire avancer leurs processus commerciaux de base.

Developpez.com : Ne pensez-vous pas que le low-code est un accélérateur potentiel du Shadow-IT ? Sinon, à quelles conditions ?

Tejas Gadhia - Les organisations déploient des plateformes low-code de deux manières : ascendante ou descendante.

Avec l'approche ascendante, la demande de plateformes low-code vient généralement des unités commerciales qui recherchent désespérément des applications métiers personnalisées pour répondre aux besoins du marché. Cela conduit à une approche décentralisée quant à la responsabilité de l'évaluation, de l'approvisionnement et de l'adoption de la plateforme, entre les mains des équipes commerciales elles-mêmes. Un tel scénario risque de conduire à un shadow-IT potentiel, ainsi qu'à une configuration multi-fournisseurs, qui pourrait rendre difficile leur gestion par les équipes informatiques à mesure que l'adoption se développe.

La majorité des stratégies low-code déployées avec succès que nous avons vues parmi nos clients sont celles avec une stratégie descendante ; où la responsabilité de l'évaluation et de l'acquisition de la plateforme incombe aux équipes informatiques dans le cadre de la stratégie informatique globale de l'entreprise. Selon les besoins, ils choisissent une ou deux plateformes qui sont ensuite transmises à différents départements, avec les garde-fous nécessaires pour protéger l'intégrité des applications. De plus, cette approche est souvent soutenue par un objectif de mise à l'échelle du programme à long terme, évitant ainsi les risques de shadow-IT et d'écosystème multi-fournisseurs.

Developpez.com : Quelle attitude les développeurs professionnels doivent-ils avoir envers les solutions de développement low-code ?

Tejas Gadhia - Les développeurs professionnels doivent aborder le développement low-code comme un outil stratégique dans leur répertoire informatique. Un outil qui les aide à se concentrer sur les besoins informatiques de la macro-entreprise - tels que la sécurité de l'entreprise, la conformité, la gestion des utilisateurs, etc. - et à être plus productifs dans le développement d'applications, en collaborant avec les développeurs novices et en les aidant à faire avancer les exigences de l'entreprise.

Developpez.com : Zoho Corporation a récemment annoncé une nouvelle version de son offre low-code, Zoho Creator Platform. Quels sont les principaux domaines d’innovation de la nouvelle Creator Platform ?

Tejas Gadhia - Nous avons lancé notre dernière version de la plateforme Zoho Creator le 3 mars 2022, et ses innovations visent principalement à offrir une solution tout-en-un, avec une expérience ergonomique et facilitée, tout en augmentant le contrôle pour l'informatique. De plus amples détails sur toutes les fonctionnalités de Creator sont disponibles sur notre site Web, mais on peut les résumer comme suit :

Passer de la création d’applications à la création de solutions

  • Unified Solution Builder - Vous pouvez créer, intégrer, analyser et gérer des solutions commerciales personnalisées à grande échelle à partir d’un tableau de bord unique. Passer facilement d’un élément à l’autre, grâce à une interopérabilité poussée entre les fonctionnalités et à des garde-fous intégrés permettant aux équipes IT de mener des programmes de développement citoyen à l’échelle de l’entreprise.
  • Intelligence artificielle (AI) - Zia, l’assistant IA intelligent de Zoho, permet désormais aux développeurs d’importer des données à partir de n’importe quelle source, de les nettoyer et de les transformer en un seul clic, de créer des modèles de données et de détecter automatiquement les relations entre les données via Smart Import.
  • Process Blueprinting - Ce générateur intuitif de type glisser-déposer permet de construire graphiquement une réplique en ligne d’un processus d’entreprise en définissant chaque étape, en attribuant des responsabilités aux différents intervenants et en automatisant les actions en fonction de conditions prédéfinies. Les utilisateurs ont désormais la possibilité de repérer les goulets d’étranglement et bénéficient de la clarté nécessaire pour faciliter la mise à l’échelle en fonction de l’évolution des besoins de l’entreprise.
  • Fonctions sans serveur améliorées - Les développeurs peuvent désormais concevoir, stocker et exécuter des blocs de code réutilisables dans Zoho Creator Platform en utilisant Deluge (le langage de script propriétaire de Zoho), Java ou Node.js. Ces fonctions encouragent les équipes IT et opérationnelles à collaborer pour créer plus rapidement des applications d’entreprise évolutives et facilement gérables.

Créer un écosystème de solutions connectées pour une expérience sans friction

  • Unified Data Modeling (UDM) - Les points de données non vérifiés, la diversité des formats de données et l’évolution des applications ajoutent des couches de complexités difficilement contrôlables à l’intégration des données, ce qui se traduit par des résultats opérationnels inférieurs aux attentes. La modélisation universelle du cloud est désormais intégrée pour aider les développeurs à assurer le transfert sécurisé des données en automatisant les protocoles d’intégration des données grâce à une architecture unifiée et à plus de 650 connecteurs prêts à l’emploi qui facilitent l’intégration des données pour les utilisateurs.
  • Integration Status Dashboard - Les utilisateurs bénéficient d’une visibilité complète sur le fonctionnement de chaque intégration grâce au nouveau tableau de bord de l’état de l’intégration. Ce dernier fournit des informations essentielles sur les exécutions récentes, les statistiques de réussite et d’échec, ainsi que les principales connexions, ce qui facilite la détection et la résolution précoces des erreurs afin de permettre aux organisations de les détecter et de les résoudre plus rapidement.
  • Moteur de BI et d’analyse intégré - Un moteur de veille stratégique (BI) et d’analyse à part entière, une première dans le secteur, est désormais inclus dans Zoho Creator Platform, ce qui permet aux utilisateurs d’exploiter les données contenues dans leurs applications sans avoir à se soucier de souscrire un autre abonnement. Les fonctionnalités de BI haut de gamme - telles que l’analyse prédictive, les alertes de données, l’analyse d’hypothèses, le data blending et l’analyse conversationnelle - sont désormais toutes prises en charge par la plateforme low-code.

Un contrôle accru pour l’IT

  • Environnements - Les développeurs peuvent désormais déployer des solutions dans les différents environnements de leur choix – développement, staging (test) ou production – en un seul clic, en fonction de l’état de préparation de la solution. Les environnements prennent également en charge l’accès reposant sur des rôles, afin d’aider les développeurs à simuler la validation d’expériences spécifiques aux utilisateurs.
  • Gouvernance centralisée - Afin d’aider le service IT, des fonctionnalités sont désormais disponibles dans la plateforme low-code ; telles que des contrôles d’accès granulaires axés sur les rôles, des pistes d’audit complètes et des options de sauvegarde, des tableaux de bord permettant de visualiser et de gérer les utilisateurs, un tableau de bord de facturation et la personnalisation de la marque.

Developpez.com : Qu'est-ce qui différencie Zoho Creator des autres plateformes de développement low-code ?

Tejas Gadhia - La plupart des outils low-code existants prennent le parti du développeur métier ou du développeur professionnel. Ceux qui s'adressent aux développeurs métier ne sont souvent pas assez puissants pour que les développeurs informatiques puissent créer rapidement des applications complexes. Ceux adaptés aux développeurs informatiques ont une courbe d'apprentissage abrupte pour les développeurs novices, ce qui rend l'adoption difficile. Les deux entraînent une mauvaise adoption à l'échelle de l'organisation. De plus, la plupart des fournisseurs existants se concentrent uniquement sur la création d'applications et n'ont pas efficacement intégré des fonctionnalités complémentaires, telles que l'intégration et l'analyse dans leur plateforme. Cela conduit à un écosystème low-code multi-fournisseurs qui entraîne des problèmes de confidentialité, de sécurité, de gestion des utilisateurs, d'audits et de conformité.

Developpez.com : Qu'en est-il de la tarification ?

Tejas Gadhia - Nous fournissons un modèle basé sur une licence freemium. Tous nos abonnements payants incluent un essai gratuit et commencent à 25 euros/utilisateur/mois, facturés annuellement. De plus, nous proposons des modules complémentaires - tels que des portails clients et une assistance premium - pour aider les entreprises à évoluer. Pour les implémentations plus importantes ou uniques, des options de tarification personnalisées sont proposées.

Nous avons également des partenariats avec TechSoup, pour soutenir les organisations à but non lucratif avec des offres spéciales et pour concevoir des tarifs personnalisés pour les organisations en dehors de ce réseau. Pour les étudiants, nous avons un abonnement gratuit de deux ans. De plus, nous organisons un programme « Young Creator » avec des universités, pour interagir avec les développeurs en herbe. Les applications mobiles sont quant à elles automatiquement générées avec les applications Web, sans frais supplémentaires.

Tous les détails relatifs aux prix sont disponibles publiquement sur notre site Web.

Fonctionnalités de la plateforme Zoho Creator
Nouveautés de la dernière version de Zoho Creator

Et vous ?

Que pensez-vous des solutions de développement low ou no-code ?
Quels sont leurs avantages et limites par rapport aux solutions de développement traditionnelles ?
Et quelle devrait être leur place en entreprise ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !