IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La mise à niveau logicielle de la blockchain Ethereum, visant à réduire son énorme consommation d'énergie, est attendue cette semaine
Elle pourrait également élargir l'utilisation de la technologie

Le , par Sandra Coret

13PARTAGES

4  0 
Une mise à niveau logicielle de la blockchain Ethereum, attendue depuis longtemps et visant à réduire son énorme consommation d'énergie, est prévue cette semaine. Selon ses partisans, cette mise à niveau pourrait élargir l'utilisation de la technologie et soutenir le prix du jeton ether.

La mise à jour, connue sous le nom de "The Merge", marquera un changement radical dans la façon dont les transactions sur la blockchain Ethereum se déroulent et dont les jetons ether sont créés. Le nouveau système consommera 99,95 % d'énergie en moins, selon la Fondation Ethereum, un organisme qui fait office de porte-parole du réseau.

Le moment exact de la fusion n'est pas connu, mais Google et d'autres sites qui suivent la blockchain prédisaient lundi qu'elle aurait lieu dans les premières heures de jeudi. La Fondation Ethereum a déclaré qu'elle aurait lieu du 10 au 20 septembre. L'événement a été reporté plusieurs fois auparavant.

En cas de succès, Ethereum passera d'un système de "preuve de travail" - dans lequel des ordinateurs énergivores valident les transactions en résolvant des problèmes mathématiques complexes - à un protocole de "preuve d'enjeu", dans lequel les individus et les entreprises agissent en tant que validateurs, en utilisant leur éther comme garantie, dans le but de gagner de nouveaux jetons.

L'éther est la deuxième plus grande cryptomonnaie après le bitcoin, avec une capitalisation boursière d'environ 200 milliards de dollars, selon le site de données CoinGecko. Il y a environ 1 million à 1,5 million de transactions par jour sur la blockchain Ethereum, contre 200 000 à 300 000 pour le bitcoin, selon les données de CoinMetrics.

Les prix des cryptomonnaies ont chuté au début de l'année, alors qu'un ralentissement général des marchés financiers incitait les investisseurs à abandonner les actifs risqués. L'Ether a augmenté d'environ 65% depuis la fin du mois de juin avant la fusion, tandis que le bitcoin a connu peu de changement .

"Il s'agit d'un développement très important dans le plan d'évolution global de l'Ethereum", a déclaré James Malcolm, responsable de la stratégie FX chez UBS. Cependant, il a ajouté que cela n'aurait pas nécessairement un impact sur le prix de l'éther car la fusion est déjà prise en compte.


Économie d'énergie ?

La forte consommation d'énergie des crypto et blockchain tech a suscité les critiques de certains investisseurs et écologistes. Selon le chercheur Digiconomist, une seule transaction sur Ethereum nécessite actuellement autant d'énergie qu'un foyer américain moyen en utilise en une semaine.

Pour ses partisans, la mise à niveau en matière d'économie d'énergie représente une avancée majeure dans la course pour devenir la meilleure blockchain du monde.

Ethereum est devenue la blockchain de choix pour diverses fonctions dans le monde de la finance décentralisée, notamment les contrats intelligents et les projets impliquant des jetons représentant des actifs traditionnels tels que les actions et les obligations.

Les partisans d'Ethereum affirment que cette technologie constituera la base d'un nouveau système financier, dans lequel l'argent et les actifs pourront être échangés sous forme de jetons cryptographiques sans avoir recours aux fournisseurs de services financiers traditionnels.

D'autres y voient la pierre angulaire de ce que l'on appelle le "Web3", une itération de l'internet dont on parle beaucoup, mais qui n'a pas encore vu le jour et où la blockchain et les cryptoactifs occupent une place centrale.

Pourtant, l'éther a jusqu'à présent été peu adopté par le grand public en tant que moyen de paiement, le commerce étant de loin l'utilisation la plus populaire.


Source : Ethereum Foundation

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Croyez-vous que cette mise à niveau fera de l'Ethereum la meilleure blockchain du monde ? cela pourrait-il influencer son adoption par le grand public ?

Voir aussi :

Les mineurs d'Ethereum auraient dépensé 15 milliards de dollars en GPU au cours des deux dernières années, cela n'inclut pas les coûts des autres composants nécessaires au minage

L'Ethereum consommera au moins 99 % d'énergie en moins à l'issue du projet The Merge, qui constitue la transition d'Ethereum de Proof-of-Work à Proof-of-Stake

La fusion d'Ethereum est sur le point de mettre tous les mineurs d'ether au chômage, ce changement ambitieux devrait permettre de diviser par 1 000 la consommation d'énergie

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Bill Fassinou
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 15/09/2022 à 19:45
La mise à niveau logicielle tant attendue de la blockchain Ethereum arrive à son terme et met de côté les mineurs
elle réduit également la consommation d'énergie du réseau de plus de 99 %

Ethereum, la deuxième plus grande blockchain après la blockchain du bitcoin est enfin passée à la preuve d'enjeu (Proof of Stake ou PoS), réduisant ainsi ses besoins énergétiques de plus de 99 %. La transition, qui était en préparation depuis 2016, ne changera pas grand-chose pour l'utilisateur moyen d'Ethereum, mais elle met les mineurs sur la touche. La transition a commencé avec l'activation de la mise à niveau Bellatrix le 6 septembre et a pris fin cette semaine avec le minage du bloc "Terminal Total Difficulty", qui a déclenché la mise à niveau "Paris". Le tout fait partie d'un projet plus large baptisé "The Merge" (la Fusion).

La blockchain Ethereum a réduit sa consommation d'énergie de plus de 99 %

Ethereum est sans doute le réseau (blockchain) le plus important du secteur des cryptomonnaies, une couche d'infrastructure logicielle qui constitue la base de milliers d'applications traitant plus de 50 milliards de dollars de fonds clients. Après des années de retards, de discussions et d'expérimentations frénétiques, la mise à niveau "The Merge" est enfin effective. Elle devrait réduire la consommation d'énergie d'Ethereum et ouvrir la voie à de futures améliorations qui rendront la plateforme plus facile et moins chère à utiliser. La Fondation Ethereum estime que ce changement réduira les coûts énergétiques du réseau de plus de 99 %.

En effet, avant le projet "The Merge", Ethereum fonctionnait sur le principe de la preuve de travail (Proof of Work - PoW), où les ordinateurs du monde entier rivalisaient pour résoudre des problèmes complexes afin d'ajouter un nouveau bloc à la chaîne. Cette méthode était plutôt inefficace sur le plan énergétique, car tous ces mineurs étaient en compétition pour résoudre le problème en même temps, mais un seul pouvait gagner ; toute l'énergie restante était gaspillée. Par contre, la preuve d'enjeu a des validateurs qui ont mis leur Ethereum comme garantie. S'ils se comportent mal, ils perdent l'Ethereum qu'ils ont mis en jeu.



Selon des estimations faites par certains analystes, du point de vue des coûts énergétiques, c'est comme si la Finlande avait soudainement fermé son réseau électrique. Les développeurs d'Ethereum affirment que la mise à niveau rendra le réseau - qui abrite un écosystème de 50 milliards de dollars d'échanges de cryptomonnaies, de sociétés de prêt, de marchés de jetons non fongibles (NFT) et d'autres applications - plus sûr et plus évolutif également. Ils citent également d'autres avantages. « Joyeuse fusion à tous. C'est un grand moment pour l'écosystème Ethereum », a déclaré le créateur d'Ethereum Vitalik Buterin dans un tweet.

Lors d'interviews précédant le lancement de la mise à niveau, les développeurs d'Ethereum ont déclaré qu'ils s'étaient préparés à des accrocs, bien qu'ils aient minimisé la possibilité d'un effondrement du système dans son ensemble. « Je ne veux pas prétendre que tout se passera parfaitement sans accroc. Nous sommes plutôt confiants dans le fait que nous ne verrons pas de problèmes au niveau du réseau, simplement parce que nous avons exécuté la chose tant de fois auparavant », a déclaré Tim Beiko, de la Fondation Ethereum. Dans les heures et les jours à venir, il y a un risque de bogues, de piratages et d'instabilité des prix.

Il y a également le risque de forks, où plusieurs versions d'ether sont créées par des mineurs sur différentes chaînes, ce qui crée de la confusion et un environnement propice aux escroqueries. La valeur de l'ether (ETH), la cryptomonnaie native de la blockchain Euthereum, a chuté jusqu'à 9 % à 1 485 dollars jeudi, un mouvement que les analystes mettent sur le compte d'une humeur prudente pour les actifs à risque plus généralement. Avant la mise à niveau, les investisseurs ont parié qu'elle soutiendrait le prix de l'ether. L'éther a gagné environ 85 % depuis son plus bas niveau de juin, dépassant le gain de 15 % de son grand rival, le bitcoin.

Dans l'ensemble, cependant, les cryptomonnaies ont souffert cette année, le bitcoin et l'éther ayant tous deux baissé d'environ 55 %. L'ETH a pris des parts de marché au bitcoin avant la mise à niveau de cette semaine, et représente maintenant environ un cinquième du marché des cryptomonnaies de 1 000 milliards de dollars. La part du bitcoin est tombée à 39,1 % après avoir atteint un pic de 47,5 % à la mi-juin.

La mise à niveau logicielle "The Merge" supprime l'activité de minage

Le nouveau système d'Ethereum, la preuve d'enjeu, supprime complètement le minage. Les mineurs sont remplacés par des validateurs, c'est-à-dire des personnes qui "mettent en jeu" au moins 32 ETH en les envoyant à une adresse du réseau Ethereum où ils ne peuvent être ni achetés ni vendus. Les jetons ETH mis en jeu agissent comme des billets de loterie : plus un validateur met d'ETH en jeu, plus l'un de ses billets a de chances d'être tiré au sort, ce qui lui permet d'écrire un nouveau "bloc" de transactions sur le grand livre numérique d'Ethereum. Rappelons qu'Ethereum a introduit un réseau de preuve d'enjeu en 2020 appelé Beacon Chain.



Mais jusqu'à la mise à niveau, ce réseau n'était qu'une zone de transit permettant aux validateurs de se préparer à la transition. La transition d'Ethereum vers la preuve d'enjeu a impliqué la fusion de Beacon Chain avec le réseau principal d'Ethereum. Selon Tim Beiko de la Fondation Ethereum, la consommation énergétique de la preuve d'enjeu "n'est même pas une erreur d'arrondi en matière d'impact environnemental". « La preuve d'enjeu est comme l'exécution d'une application sur votre MacBook. C'est comme exécuter Slack. C'est comme exécuter Google Chrome ou Netflix », a-t-il déclaré.

« Évidemment, votre MacBook a besoin d'être branché sur le secteur et utilise de l'électricité pour fonctionner. Mais personne ne pense à l'impact environnemental du fonctionnement de Slack, n'est-ce pas ? », note-t-il. Plutôt qu'une seule pièce de logiciel libre, le réseau Ethereum est mieux compris comme un État-nation : une sorte d'organisme vivant qui se met en place lorsqu'un tas d'ordinateurs se parlent dans la même langue, tous suivant un ensemble de règles identiques. Le nouveau système d'Ethereum introduit une nouvelle série d'incitations pour que les personnes qui exploitent ces ordinateurs suivent les règles telles qu'elles sont écrites.

Selon la Fondation Ethereum, le but est de protéger le grand livre de comptes contre toute altération indésirable. « La preuve de travail est un mécanisme par lequel vous prenez des ressources physiques et vous les convertissez en sécurité pour le réseau. Si vous voulez que votre réseau soit plus sûr, vous avez besoin de plus de ces ressources physiques. Sur la preuve d'enjeu, ce que nous faisons, c'est que nous utilisons des ressources financières pour les convertir en sécurité », a expliqué Beiko. Ethereum compte des milliers de mineurs individuels qui exploitent et sécurisent son réseau de preuve de travail;

Mais les ordinateurs de seulement trois pools miniers dominent la majorité du hashrate du réseau, une mesure de la puissance de calcul collective de tous les mineurs. Si certaines des grandes sociétés minières d'Ethereum s'étaient entendues pour amasser la majorité du hashrate du réseau, elles auraient été en mesure d'exécuter une attaque dite des "51 %", rendant difficile, voire impossible, la mise à jour du grand livre par quiconque. Dans le cas de la preuve d'enjeu, c'est la quantité d'ETH mise en jeu, et non la quantité d'énergie dépensée, qui détermine le contrôle du réseau.

Les partisans de la preuve d'enjeu affirment que cela rend les attaques plus coûteuses et qu'elles sont vouées à l'échec : les attaquants peuvent voir leur mise en ETH supprimée, ou réduite, pour les punir d'avoir essayé de nuire au réseau. Tout le monde n'adhère pas à l'engouement pour la preuve d'enjeu. Ainsi, rien n'indique que le bitcoin abandonnera un jour la preuve de travail, qui, selon ses partisans, reste le système le plus sûr et le plus éprouvé. En outre, les critiques insistent sur le fait que, même si la prise de contrôle du réseau n'est plus possible, les anciens acteurs du pouvoir seront simplement remplacés par de nouveaux.

Lido, une sorte de collectif de validateurs géré par la communauté, contrôle plus de 30 % de l'enjeu sur la chaîne de preuve d'enjeu d'Ethereum. Coinbase, Kraken et Binance, trois des plus grandes bourses de cryptomonnaies, détiennent 30 % des parts du réseau. Le scepticisme à l'égard de la preuve d'enjeu a incité Chandler Guo, un mineur de cryptomonnaies de premier plan, à annoncer, avant la mise à niveau, qu'il allait lancer un fork de l'ancienne chaîne de preuve de travail d'Ethereum - un clone de la blockchain d'Ethereum qui fonctionne en utilisant l'ancien mécanisme basé sur les mineurs.

Les principaux développeurs d'Ethereum ont généralement tourné en dérision les forks de preuve de travail en les qualifiant de spectacles et d'escroqueries, mais l'effort "ETHPOW" de Guo et d'autres comme lui a gagné une modeste traction dans certains coins de la communauté cryptographique. Enfin, outre la consommation d'énergie, les coûts élevés et la lenteur des transactions sont les principaux problèmes auxquels est confronté le réseau Ethereum. La mise à niveau "The Merge" ne s'attaquera pas immédiatement à ces problèmes, mais certains analystes estiment qu'elle jette les bases de l'expansion d'Ethereum.

« Le renforcement des références environnementales, sociales et de gouvernance d'entreprise (ESG) d'Ethereum serait une bonne chose pour les institutions soumises à la réglementation qui veulent commencer à explorer l'écosystème Ethereum », a déclaré Marc Arjoon, analyste de recherche sur Ethereum chez le gestionnaire d'actifs numériques CoinShares.

Source : La Fondation Ethereum

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de la mise à niveau "The Merge" ?
Selon vous, quels seraient les avantages pour l'environnement ?
Que pensez-vous de la suppression du minage par la mise à niveau "The Merge" ?
Pensez-vous que l'ensemble de l'industrie finira par supprimer le minage de cryptomonnaies ?
Quels seraient les impacts sur les entreprises et les mineurs de cryptomonnaies ?

Voir aussi

Les mineurs d'Ethereum auraient dépensé 15 milliards de dollars en GPU au cours des deux dernières années, cela n'inclut pas les coûts des autres composants nécessaires au minage

L'Ethereum consommera au moins 99 % d'énergie en moins à l'issue du projet The Merge, qui constitue la transition d'Ethereum de Proof-of-Work à Proof-of-Stake

La mise à niveau logicielle de la blockchain Ethereum, visant à réduire son énorme consommation d'énergie, est attendue cette semaine, elle pourrait également élargir l'utilisation de la technologie

La fusion d'Ethereum est sur le point de mettre tous les mineurs d'ether au chômage, ce changement ambitieux devrait permettre de diviser par 1 000 la consommation d'énergie

Bye-bye les mineurs ! Comment le grand changement d'Ethereum va-t-il fonctionner ? Le passage à Proof of Stake rendrait l'activité de minage inutile
8  0