IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Rikesh Thapa, cofondateur de la plateforme NFT Blockparty est accusé de fraude électronique, et pourrait faire face à une peine de prison allant jusqu'à 20 ans
S'il est reconnu coupable

Le , par Anthony

0PARTAGES

4  0 
L'ancien directeur de la technologie de Blockparty a été arrêté mercredi après que les procureurs américains ont présumé qu'il avait volé plus d'un million de dollars en espèces et en crypto-monnaies à l'entreprise, qui exploite une place de marché pour les jetons non fongibles.

Rikesh Thapa, 28 ans, de San Diego, en Californie, a cofondé l'entreprise en 2017 et l'a quittée en 2019 après avoir refusé de rendre 1 million de dollars de fonds appartenant à l'entreprise qu'il avait accepté de conserver sur son compte bancaire pendant que Blockparty cherchait une autre banque, ont déclaré les procureurs. Thapa, qui a été arrêté en Californie du Sud, fait face à un chef d'accusation de fraude électronique.

Cette affaire intervient dans un contexte d'incertitude accrue dans le secteur des crypto-monnaies, qui connaît un ralentissement aggravé par l'effondrement de la bourse de crypto-monnaies FTX.

Le bureau fédéral de défenseurs publics à San Diego, qui représente généralement les défendeurs après leur arrestation, n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Un représentant de Blockparty n'a pas répondu à une demande similaire.


Les procureurs indiquent dans l'acte d'accusation dévoilé mercredi au tribunal fédéral de Manhattan que Thapa a pris un million de dollars à la société pour le "mettre en sécurité" alors qu'elle cherchait à diversifier ses options bancaires au cas où sa banque principale cesserait de collaborer avec les sociétés de crypto-monnaie.

Il a dépensé l'argent en boîtes de nuit, voyages, vêtements et autres dépenses personnelles, selon les procureurs.

Thapa est également accusé d'avoir volé des bitcoins de l'entreprise et d'avoir supprimé le compte de messagerie du directeur général de l'entreprise pour le dissimuler.

Les procureurs ont déclaré que Thapa s'est rendu en Italie en juillet 2019 pour vendre une partie de la crypto-monnaie native de l'entreprise sans autorisation pour ce qui s'est avéré être de la fausse monnaie.

Thapa pourrait faire face à une peine de prison allant jusqu'à 20 ans s'il est reconnu coupable de l'accusation de fraude électronique.

Basée dans le New Jersey, Blockparty a commencé comme une plateforme de billetterie événementielle basée sur la blockchain, et a lancé une place de marché pour les jetons non fongibles ou NFT en 2020, selon le site Web de la société.

Les NFT sont un actif basé sur la blockchain représentant un fichier numérique tel qu'une image, une vidéo ou un élément dans un jeu en ligne. Ils ont explosé en popularité en 2021, les spéculateurs riches en crypto-monnaies s'étant précipités pour encaisser la hausse des prix, mais les volumes de vente se sont effondrés ces derniers mois.

Source : Procureurs des Etats-Unis

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Selon vous, les places de marché pour NFT devraient-elles être mieux encadrées par la loi ?

Voir aussi

Les NFT sont-ils morts ? Le volume de NFT d'OpenSea chute de 99 % et le reste tout le mois de septembre

La plupart des projets NFT rentables sont trompeurs et proposent des licences de propriété compliquées

Les volumes d'échanges de NFT s'effondrent de 97 % par rapport au pic de janvier

Les NFT, c'est une arnaque d'après certains experts, pourtant la France fait partie des pays qui adorent les NFT

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !