IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les entreprises doivent adopter la "composabilité de l'entreprise" (business composability) en 2022
Pour prospérer malgré les perturbations, selon une enquête de Gartner auprès de plus de 2 000 DSI

Le , par Sandra Coret

56PARTAGES

5  0 
La composabilité de l'entreprise est l'état d'esprit, les technologies et l'ensemble des capacités opérationnelles qui permettent aux entreprises d'innover et de s'adapter rapidement à l'évolution de leurs besoins. Elle repose sur l'application du principe clé de modularité aux actifs de l'entreprise pour atteindre l'échelle et le rythme requis par l'ambition commerciale.

"La composabilité des entreprises est un antidote à la volatilité", a déclaré Monika Sinha, vice-présidente de la recherche chez Gartner. "63 % des DSI des organisations à forte composabilité* ont fait état de performances commerciales supérieures à celles de leurs pairs ou concurrents au cours de l'année écoulée. Ils sont également plus à même de rechercher de nouveaux flux de valeur grâce à la technologie"

Les investissements dans les technologies d'IA, de cloud computing et de sécurité favorisent la composabilité des entreprises

L'intelligence artificielle (IA) et le cloud distribué sont les deux principales technologies qu'une majorité d'entreprises à forte composabilité ont déjà déployées ou prévoient de déployer en 2022. Ces technologies sont un catalyseur de la composabilité des entreprises car elles permettent des capacités technologiques modulaires.

La cybersécurité et la sécurité de l'information figurent en tête de liste des investissements prévus pour 2022, 66 % de tous les répondants prévoyant d'augmenter les investissements associés au cours de l'année prochaine. Elle est suivie par la business intelligence/analyse de données (51 %) et les plateformes cloud (48 %).

"Il y a un besoin continu d'investir dans la cybersécurité alors que l'environnement devient plus difficile. Un niveau élevé de composabilité aiderait une entreprise à se rétablir plus rapidement et peut-être même à minimiser les effets d'un incident de cybersécurité", a déclaré M. Sinha.

Les entreprises à forte composabilité exploitent mieux l'informatique

En moyenne, les entreprises à forte composabilité prévoient une augmentation plus importante de leur chiffre d'affaires et de leur budget informatique en 2022 que leurs homologues à composabilité moyenne ou faible. En 2022, les DSI et les responsables technologiques des entreprises à forte employabilité s'attendent à ce que leurs revenus et leurs budgets informatiques augmentent en moyenne de 7,7 % et 4,2 % respectivement, alors que les entreprises à faible employabilité ne prévoient qu'une augmentation de 3,4 % et 3,1 % respectivement.

"La plupart des entreprises à forte composabilité établissent la planification stratégique et la budgétisation comme une activité continue et itérative afin de s'adapter plus facilement au changement", a déclaré Sinha. "Sans gros déficits à combler ailleurs, les DSI peuvent se permettre d'investir dans la composabilité, notamment pour les développeurs informatiques et les architectes métier qui peuvent concevoir de manière composable."

À l'échelle mondiale, les budgets informatiques devraient croître au rythme le plus rapide depuis plus de dix ans, avec une croissance moyenne de 3,6 % du budget informatique global pour 2022 signalée parmi tous les répondants à l'enquête.


Trois domaines de la composabilité des entreprises

La volatilité étant le moteur de l'activité dans un avenir prévisible, les DSI sont dans une position unique pour faire progresser les trois domaines de la composabilité de l'activité : la pensée composable, l'architecture d'entreprise composable et la technologie composable.

Pensée composable

"La composabilité des entreprises n'est pas uniformément élevée dans l'ensemble de l'économie parce qu'elle exige de réinventer la pensée des entreprises", a déclaré M. Sinha. "La pensée traditionnelle des entreprises considère le changement comme un risque, alors que la pensée composable est le moyen de maîtriser le risque d'accélération du changement et de créer une nouvelle valeur commerciale."

Les DSI à la tête d'entreprises à haute composabilité reconnaissent que les conditions commerciales changent souvent, des demandes des clients aux modèles financiers, et donnent aux équipes les plus proches de l'action les moyens de réagir et de se reformer en fonction de ces nouvelles conditions. Par exemple, plus de la moitié des entreprises à forte composabilité ont déclaré promouvoir une culture de confiance élevée qui encourage les employés à prendre des décisions de manière indépendante - soit le double du pourcentage des entreprises à composabilité modérée et six fois plus que les entreprises à faible composabilité.

Architecture d'entreprise composable

Les entreprises de l'ère industrielle étaient conçues pour la stabilité et les changements lents et prévisibles. À l'ère numérique, les architectures d'entreprise doivent être conçues pour l'incertitude et le changement continu. Au lieu d'optimiser l'efficacité, l'entreprise composable optimise l'adaptabilité. Les systèmes, les processus et les travailleurs ne servent plus un cas d'utilisation ou un objectif prédéterminé.

"Les initiatives d'affaires numériques échouent lorsque les chefs d'entreprise commandent des projets à l'organisation informatique et se dérobent ensuite à la responsabilité des résultats de la mise en œuvre, en la traitant comme un projet informatique comme un autre", a déclaré Sinha. "Au lieu de cela, les entreprises à haute composabilité embrassent la responsabilité distribuée des résultats numériques, ce qui reflète un changement que la plupart des DSI essaient de faire depuis plusieurs années, et crée des équipes multidisciplinaires qui mélangent les unités commerciales et informatiques pour obtenir des résultats commerciaux."

Technologie composable

"Les entreprises fonctionnent grâce à la technologie, mais la technologie elle-même doit être composable pour faire fonctionner des entreprises composables", a déclaré M. Sinha. "La composabilité doit s'étendre à toute la pile technologique, de l'infrastructure qui prend en charge l'intégration rapide de nouveaux systèmes et de nouveaux partenaires à la technologie du lieu de travail qui favorise l'échange d'idées."

L'enquête a révélé que les DSI et les responsables technologiques des entreprises à forte composabilité ont poussé plus loin le développement technologique itératif, le partage des données entre les systèmes et les personnes, et le développement des capacités d'intégration des données, des analyses et des applications.

"Les DSI des entreprises à composabilité modérée ou faible doivent internaliser ces trois domaines de la composabilité de l'entreprise pour rendre leur organisation plus agile et bien équipée pour faire face à l'évolution rapide de l'environnement commercial dans lequel elles opèrent", a déclaré M. Sinha. "C'est un processus progressif, mais impératif, à l'horizon 2022 et au-delà."

Source : Gartner

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Diriez-vous que votre entreprise est actuellement à forte, moyenne, ou faible composabilité ? sur quels éléments de la composabilité d'entreprise votre organisation prévoit-elle de donner la priorité ?

Voir aussi :

SecNumCloud : l'ANSSI adapte son référentiel au Cloud de confiance, qu'est-ce qui change ?
Le nouveau référentiel s'arme contre les lois extracommunautaires


L'unification des technologies est la clé de l'amélioration de la défense des entreprises, mais 65 % d'entre elles estiment qu'il est difficile de fournir aux équipes un accès cohérent aux données

Gartner a identifié les principales tendances technologiques stratégiques que les entreprises doivent explorer en 2022, pour permettre l'innovation et accélérer la croissance

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de walfrat
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/10/2021 à 15:46
Bien que ça a l'air encore d'être une redite avec une expression à la mode il manque le point le plus essentiel :
  • Pour maitriser un système composable il faut avoir une équipe informatique dédié et expérimenté, pas une bande de singe programmeur qui tournent tous les 18 mois.
2  0 
Avatar de blbird
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 27/10/2021 à 15:36
"La composabilité des entreprises est un antidote à la volatilité", a déclaré Monika Sinha, vice-présidente de la recherche chez Gartner. "63 % des DSI des organisations à forte composabilité* ont fait état de performances commerciales supérieures à celles de leurs pairs ou concurrents au cours de l'année écoulée. Ils sont également plus à même de rechercher de nouveaux flux de valeur grâce à la technologie"
Faut-il sortir de Gartner pour savoir qu'une entreprise qui vend des produits ou des services variés s'en sortira mieux qu'une entreprise qui ne vend que quelques produits, et qui se prend une crise sur la tête...?

Par contre le dire avec un vocabulaire abscons, à priori, ca doit bien payer.
0  0