IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les pannes informatiques peuvent causer de graves dommages aux entreprises en quelques heures
83 % d'entre elles seraient affectées au cours des premières 24 h, selon Netenrich

Le , par Sandra Coret

0PARTAGES

6  0 
Une nouvelle étude révèle que 83 % des entreprises subiraient des dommages commerciaux au cours des 24 premières heures d'une panne et de ses suites.

Lorsqu'elles cherchent à améliorer leur posture de sécurité, 67 % d'entre elles se concentrent sur la mise à niveau des outils, mais l'intégration des outils (55 %), le manque d'expertise en matière d'outils (52 %) et la prolifération des outils (41 %) sont cités comme les principaux points faibles.

Alors que les équipes de sécurité souhaitent mener des opérations plus proactives et axées sur les risques, comme la gestion des risques (37 %), l'analyse des incidents (34 %), la modélisation des menaces (29 %), elles passent en fait la plupart de leur temps à effectuer des tâches de sécurité basiques et réactives, comme la mise à jour des correctifs (43 %), la recherche et l'analyse des incidents critiques (41 %) et la suppression des faux positifs (40 %).

"Les organisations ne parviennent pas à adopter une approche proactive qui donne la priorité aux défenses de sécurité autour des vecteurs d'attaque les plus probables et ayant le plus d'impact sur l'entreprise", explique John Bambenek, chercheur principal sur les menaces chez Netenrich. "Les équipes de sécurité doivent commencer à évaluer les risques pour l'entreprise en se basant sur la probabilité de réussite d'une attaque et en mettant en correspondance cette réussite avec ce qu'elle coûterait réellement à l'entreprise. Il faut se concentrer sur les problèmes critiques qui comptent le plus pour réduire l'impact des attaques et des pannes."


Parmi les autres conclusions, moins de 40 % des entreprises effectuent une modélisation des menaces. Seules 16 % d'entre elles effectuent une modélisation des menaces sur une base quotidienne et 31 % ne le font qu'une fois par semaine. Seulement 30 % pratiquent la gestion de la surface d'attaque externe.

"Notre secteur a adopté une vision interne de la sécurité des TI plutôt qu'une vision externe de la sécurité des attaques", ajoute M. Bambenek. "Les organisations doivent changer de mentalité et adopter une approche axée sur la gestion des risques et non sur l'informatique. Les opérations de sécurité doivent être axées sur les données et prédictives, et la modélisation continue des menaces doit être au cœur de ces opérations."

Source : Netenrich

Et vous ?

Trouvez-vous cette étude pertinente ou pas ?
Votre entreprise est-elle souvent victime de pannes informatiques ? Comment sont-elles gérées ?
Quels ont été les plus gros dégâts causés par une panne informatique au sein de votre organisation ?

Voir aussi :

Le manque d'assistance informatique cause de la frustration aux travailleurs à domicile, 54 % d'entre eux attendant jusqu'à 3 heures de plus pour résoudre un problème, selon Velocity Smart

Facebook est de retour après une panne de six heures qui a fait perdre 6 milliards de dollars à Mark Zuckerberg, Instagram, WhatsApp et d'autres services reviennent lentement en ligne dans le monde

Comment se prémunir des incidents de sauvegarde grâce à la supervision, par Fabien Pereira Vaz, Technical Sales Manager France chez Paessler AG

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !