IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les sociétés de crypto-monnaies devront désormais obtenir une licence et mettre en place des mesures de protection des clients
Pour émettre et vendre des jetons numériques dans l'Union européenne

Le , par Sandra Coret

26PARTAGES

8  1 
Les sociétés de crypto-monnaies devront obtenir une licence et mettre en place des mesures de protection des clients pour émettre et vendre des jetons numériques dans l'Union européenne, conformément à de nouvelles règles révolutionnaires adoptées par l'Union pour maîtriser un marché instable.

À l'échelle mondiale, les crypto-actifs sont largement non réglementés, les opérateurs nationaux de l'UE étant uniquement tenus de présenter des contrôles pour lutter contre le blanchiment d'argent.

Des représentants du Parlement européen et des États membres de l'UE ont conclu un accord sur la loi relative aux marchés des crypto-actifs (MiCA).

"Aujourd'hui, nous mettons de l'ordre dans les crypto-actifs et établissons des règles claires pour un marché harmonisé", a déclaré Stefan Berger, un législateur allemand de centre-droit qui a dirigé les négociations.

"La récente chute de la valeur des monnaies numériques nous montre à quel point elles sont hautement risquées et spéculatives et qu'il est fondamental d'agir", a déclaré Berger.

Les marchés des crypto-monnaies ont dégringolé cette année, les investisseurs s'inquiétant de la hausse des taux d'intérêt, ce qui a conduit à l'effondrement du stablecoin terraUSD et au gel des retraits et des transferts par les principales crypto-monnaies Celsius Network et Voyager Digital.

Le bitcoin, le plus gros jeton, a chuté de quelque 70 % depuis son record de 69 000 dollars en novembre, entraînant dans sa chute l'ensemble du marché.

Protéger les consommateurs

Ce règlement historique confirme le rôle de l'UE en tant qu'organisme normatif pour les questions numériques, ont déclaré les États de l'UE.

"Les fournisseurs de services de crypto-actifs devront respecter des exigences strictes pour protéger les portefeuilles des consommateurs et devenir responsables en cas de perte des crypto-actifs des investisseurs", ont-ils ajouté.

La nouvelle loi devra être approuvée officiellement par le Parlement européen et les États membres de l'UE pour devenir une loi, suivie d'une période de mise en œuvre.

Elle donne aux émetteurs de crypto-actifs et aux fournisseurs de services connexes un "passeport" leur permettant de servir leurs clients dans toute l'UE à partir d'une base unique.

Les détenteurs de stablecoins - un type de crypto conçu pour conserver une valeur stable - se verront proposer une réclamation à tout moment et gratuitement par l'émetteur, tous les stablecoins étant supervisés par le contrôleur bancaire du bloc.

Robert Kopitsch, secrétaire général du groupe de pression Blockchain for Europe, qui comprend les principales bourses Binance et Crypto.com, a déclaré que les règles étaient "un sac mixte", ajoutant que le groupe craignait "que les pièces stables n'aient pratiquement aucun moyen d'être rentables."

Cependant, Coinbase Global Inc , un grand échange mondial de crypto, a déclaré dans un blog vendredi que le nouveau cadre complet était "passionnant", offrant une certitude réglementaire au marché et élevant les normes de l'industrie.

"Un ensemble unique de règles harmonisées pour l'ensemble de l'UE nous permettra d'investir, d'accélérer et d'intensifier nos efforts de croissance dans l'ensemble du bloc."

L'AFME, un organisme du secteur des marchés financiers, a déclaré que les règles réduiraient la fragmentation et soutiendraient le développement d'un marché robuste et fonctionnant bien.

Toutefois, il faut plus de clarté pour s'assurer que les dépositaires de crypto-actifs ne sont tenus responsables qu'en cas de négligence ou de mauvaise conduite, et non pour des événements indépendants de leur volonté, comme le piratage d'un État-nation, a déclaré l'AFME.


Compromis NFT

De nombreux États se sont longtemps opposés à l'inclusion des jetons non fongibles (NFT), des actifs numériques représentant des objets allant de l'art aux vidéos.

Mais sous la pression des législateurs européens, le compromis de jeudi prévoit que les NFT seront exclus "sauf s'ils entrent dans les catégories de crypto-actifs existantes".

Bruxelles évaluera dans un délai de 18 mois si des règles autonomes sont nécessaires pour les NFT.

Les régulateurs nationaux seront chargés d'octroyer des licences aux entreprises de crypto-monnaies, mais ils devront tenir l'ESMA, l'organisme de surveillance des valeurs mobilières de l'UE, informé des grands opérateurs.

L'AEMF élaborera des normes pour que les sociétés de crypto-monnaies divulguent des informations sur leur empreinte environnementale et climatique.

Les États-Unis et la Grande-Bretagne, deux grands centres de crypto-monnaies, doivent encore approuver des règles similaires. en savoir plus

Circle, la société derrière le principal stablecoin USD Coin a appelé les règles "une étape importante"."

"Bien qu'aucun ensemble complet de règles ne soit parfait [...], il apporte néanmoins des solutions pratiques à des problèmes que d'autres juridictions commencent tout juste à aborder", a-t-elle écrit dans un blog.

Source : L'Union Européenne

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Les législateurs de l'UE s'apprêtent à renforcer le contrôle des transferts de crypto-monnaies, selon Coinbase, les règles introduiraient un régime de surveillance qui étoufferait l'innovation

MiCA : l'Europe fait progresser la réglementation des crypto-actifs et rejette l'interdiction potentielle du Bitcoin, l'amendement ciblant les cryptomonnaies s'appuyant sur PoW a été écarté

Le secteur européen des crypto-monnaies intensifie ses efforts pour influencer la politique de l'UE, afin que les réglementations n'aillent pas au-delà des règles déjà en place

L'UE envisage de rendre les transferts de bitcoins plus traçables, en exigeant la collecte d'informations sur le destinataire et l'expéditeur

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !